Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
La vibration d'un nom
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    insignis Index du Forum -> Insignis -> Les astéroïdes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
thoron
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 393

MessagePosté le: Mer 12 Déc - 23:26 (2007)    Sujet du message: La vibration d'un nom Répondre en citant

En utilisant la méthode gématrique mon prénom donne 37, mon non de famille 93 le total 130 en gématrie hébraïque le total donne 926 
 
130 Elektra  
93 minerva 
 
37 Fides 
 
Electra est une vengeresse dans la mythologie greque, cet astéroide se trouve à 22°du taureau soit à 8°du soleil dans le natal, en opposition à neptune 
 
Au passage un merci spécial à richard qui nous à cité sur son site de la lyre. 
 
Thoron = 23 Thalia 
 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 12 Déc - 23:26 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Laure Marie


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 671
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 12:33 (2007)    Sujet du message: La vibration d'un nom Répondre en citant

Lorrie, coucou, j'ai suivi tes recommandations et placé tous les astéroïdes sur ma carte du ciel, ceux de la première liste - obtenus avec la "méthode Anna" et ceux de la deuxième liste, obtenus avec ta méthode.

Mon intuition ne m'avait pas trop trompée : trois des astéroïdes de la première liste sont mis en valeur : Bellona, qui est conjoint à ma LN moyenne, Lutèce qui est conjoint à ma Lune, et surtout Pomona, qui est conjoint à mon NN.
Pales, qui ne me disait pas grand chose, est sans aspect notable, sinon une conjonction extrêmement large - 6° - à mon NN. Tersichore, la muse de la danse, qui, elle, me parle beaucoup, est simplement carrée à mes Nœuds lunaires, un aspect sans doute très mineur.

Parmi les astéroïdes de la seconde liste, pas grand chose de notable. Hera - qui me semble ne pas me concerner - est sans aspect, Garumna - la Garonne ! - non plus. Seul l'astéroïde qui correspond selon cette méthode à Marie, et qui est Hestia, est en conjonction mais très large (4°) avec mon Soleil.

Je conclus de tout ça que c'est Pomona qui est le plus valorisée dans mon thème, et cela ne m'étonne pas. Cette histoire de jardin dont j'ai parlé est fondamentale pour moi. En deuxième ligne, Lutèce et Bellona sont assez mis en valeur.

En tout cas, c'est très instructif toutes ces petites recherches.
Je vais maintenant vérifier ce qui se passe pour un de mes fils. Avec la méthode d'Anna, j'avais déjà trouvé Kalliope, la muse de la poésie (et il est poète - il a publié un recueil - et slammeur), Psyche et Atalante. Je vais calculer selon ta méthode et regarder où se situent ces différents astéroïdes dans son thème.

En tout cas, merci tout plein de vos conseils et aides. Okay
_________________
« Si un homme ne suit pas le rythme de ses compagnons, peut-être est-ce parce qu'il entend le son d'un autre tambour. » - Henry David Thoreau
Revenir en haut
Anna


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 704
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 18:00 (2007)    Sujet du message: La vibration d'un nom Répondre en citant

Merci Laure Marie,

c'est très intéressant !
Je ne peux toujours pas regarder pour moi car je suis en plein bouclage (et c'est donc juste un coucou de 2 mn).
A bientôt
Smile
_________________
Anna L.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Laure Marie


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 671
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 18:56 (2007)    Sujet du message: La vibration d'un nom Répondre en citant

Je viens de regarder ce que ça donne pour mon fils. Avec la "méthode Lorrie", je trouve Alexandra, Freia et Electra. Avec l'autre méthode, j'avais Psyché, Kalliope et Atalante.

Malheureusement, quand je place tous ces astréoïdes dans son thème, ça ne donne pas grand chose. Psyché est trigone à son Mercure et sextile à Neptune, et Atalante sextile à sa Lune, c'est tout… Rien de bien probant.

Je vais faire des tests avec d'autres personnes. 
_________________
« Si un homme ne suit pas le rythme de ses compagnons, peut-être est-ce parce qu'il entend le son d'un autre tambour. » - Henry David Thoreau
Revenir en haut
RichardD


Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2007
Messages: 309
Localisation: Lachine (Québec)

MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 20:45 (2007)    Sujet du message: La vibration d'un nom Répondre en citant


Bonjour à tous    
 
La technique qui consiste à définir la vibration numérique de notre prénom + notre nom vise surtout à identifier un astéroïde qui correspond à cette vibration. On ne cherche pas nécessairement à trouver ce que peu bien représenter le nom de l'astéroïde dans notre histoire personnelle... tant mieux si je peu faire un lien. Mais au départ, ce n'en est pas le but.    
 
Ainsi dans mon cas, avec l'astéroïde 122Gerda, je ne cherche pas nécessairement à comprendre ce qui me lie à Gerda, mais plutôt que l'astéroïde 122 vibre sur la même note que "R I C H A R D D O Y L E". On vient donc substituer RichardDoyle à Gerda ... l'astéroïde 122RichardDoyle et on examine surtout avec quel points de notre mandala astrologique cet astéroïde interagit ... toujours en demerant à l'intérieur d'orbes très serrés ( 2° et moins).    
 
Au départ, c'était ça l'idée de base ...  ce qui n'empêche pas d'examiner d'autres options ... c'est ça de la recherche.  
 
Bonne recherche et merci pour votre enthousiasme à tous.     

_________________
Science sans conscience, n'est que ruine de l'âme.

Rabelais


Dernière édition par RichardD le Jeu 16 Oct - 02:42 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lorrie


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 804
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 14 Déc - 21:02 (2007)    Sujet du message: La vibration d'un nom Répondre en citant

Bonjour à tous et à toutes,

Après une journée sans PC (problème mystérieux que j'ai réussi à résolver, mais je ne sais pas trop comment (???) ), je reviens vers vous tous. Laughing

C'est bien Laure Marie, que tu aies éxpérimenté les deux méthodes et que tu en aies tiré quelques idées : Okay

J'avais lu que l'orbe prise en compte ne "devait" pas dépasser 2°, voire 3° pour un aspect/conjonction.

Mais j'ai surtout lu sur un site que l'Astéroïde-prénom, lorsequ'on regardait où il était en train de transiter sur le thème natal, dans les moments "marquants" de notre vie, était révélateurs...

Donc, je n'ai pas eu le temps d'expérimenter cela, mais je compte le faire :
Je me servirai d'Astrodienst, et ajouterai le n° de L'Astéroïde sur lequel je me focaliserai, et regardeai le thème d'un jour bien particulier, par exemple, même sans y ajouter d'heure...

Nous avons le choix : le nom pris séparément ou avec le prénom, et les deux méthodes...
Je pense, par contre que si l'on choisi une méthode en fonction des résultats probants, il faudrait la garder ensuite... Confused

A bientôt, et bon Week-End,

Et "Bon bouclage", Chère Anna ! Very Happy

Lorrie
_________________
"La conscience est la voix de l'âme, les passions sont la voix du corps... elle est à l'âme ce que l'instinct est au corps."
Rousseau, Émile, IV.
Revenir en haut
Anna


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 704
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 18 Déc - 11:39 (2007)    Sujet du message: La vibration d'un nom Répondre en citant

Bonjour à tous,

Voilà, j'ai pu rechercher les astéroïdes concernés par mes prénoms, nom et nom+prénom en mode "guématrique".
Voici le tiercé :
30 URANIA (qui correspond à l'addition des lettres de "a n n a"). Bon celui là forcément je le connais puisque c'est la muse de l'astronomie et de l'astrologie... C'est un astéroïde "célèbre".
73 KLYTHIA (qui correspond à l'addition des lettre de mon patronyme). Une nymphe qui aimait Apollon (mais pas forcément payée de retour...).
103 HERA (qui correspond à l'addtion prénom + nom). Et là encore tout le monde la connait.

Nota : j'ai cherché aussi l'addition de ma date de naissance qui donne 1989 TATRY et je n'ai pas été fichue de savoir ce que c'était... Very Happy

En ce qui concerne leur positionnement en thème, tous font des aspects.
- Le moins parlant est TATRY (9° Poissons) qui fait donc quinconce à Uranus et semi sextile à Chiron.
- Urania à 23° des Poissons fait un semi sextile exact au Soleil et un autre non exact au NN (se trouvant à peu près au mi point des deux). Située 5° sous Vénus, je connaissais sa localisation puisque Richard nous avait déjà fait travailler cet astéroïde sur un autre forum que Laure Marie connaît également...
- Klythia dont je découvre le nom est aussi à 23° mais de la Balance, elle oppose donc au Soleil et partage quelques aspects à d'autres astéroïdes majeurs comme Cérès Junon Psyché.
- et pour terminer HERA qui est sensée faire la synthèse vibratoire est toute proche de mon Mercure (ça expliquerait peut être pourquoi je m'identifie plus facilement à Mercure et plan mental...)

Mes astéroïdes calculés en réduction théosophique ou bien en guématrie font donc tous des aspects quoi que pas forcément majeur. Sur le plan du SENS toutefois je ne peux manquer de relever la "saveur" d'une synthèse qui me place sous le patronage d'Héra (l'Epouse) alors que je ne suis manifestement pas du tout dans une dynamique de mariage, d'âme soeur ou d'union, et si j'avais un mariage qui ne me plait pas, je crois que je ne ferais aucun "sacrifice" (à aucun dieu que ce soit) pour le "préserver" ou tenter de le "sauver" : je suis du genre partir sans demander mon reste. Mais le plus probable est que pour le faire facilement, le mieux est encore de ne pas se marier du tout...
Donc la "vibration" HERA me surprend. J'aurais rêvé que tout soit dans tout, et que tout soit "signifiant" et que quitte à découvrir un astéroïde mystérieux faisant la synthèse de mon Etre, un qui me parle, cela aurait été beau Wink

Ou bien je dois ajouter aussi la "vibration" de mes deux prénoms inusités ? ça compte pour la numérologie, est-ce que ça pourrait compter aussi pour les cailloux ? Rolling Eyes
_________________
Anna L.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lorrie


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 804
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 18 Déc - 20:18 (2007)    Sujet du message: La vibration d'un nom Répondre en citant

Bonjour à tous,

Bonjour Anna,

J'ai vu où se plaçaient tes astéroïdes : Prénom, + Nom,  + le total des deux.

Le fait que Hera se place à moins de 4° des astéroïdes Amor et Eros, tout début Taureau, superposés à Mercure R en I, devrait bien évoquer une consonnance mercurienne, littéraire ?

Mercure R en I, maitre de III et de VI : les écrits, les contacts (intellectuels, Web, les recherches de doc) et le secteur du travail (autant celui au quotidien que sur soi-même, en apprenant sans cesse de nouvelles choses qui finissent par nous transformer à l'intérieur de nous)...

Je poursuis :

Mercure R : le recentrage mental sur soi, les élaborations "pensées" plus que d'ordinaire, concentrées dirais-je...
Le Dieu Aîlé, et ses messagers qui livrent missives ... donnent des instructions, en liaison directe avec Hera : le total nom + prénom.

Le plus curieux, ainsi que tu l'as souligné, est d'y mêler Amor ainsi que Eros ?

http://books.google.com/books?id=lMUZAAAAMAAJ&pg=PA168&lpg=PA168&am…

Avec l'influence puissante de Mercure R, je penserai à Eros "philosophe"... qui se contente de ce que la vie lui donne.

Un "amor" et "eros" mentalisé, peut-être justement pour t'inciter davantage à prendre la plume ?
Tes sujets choisis sur L'Oeil d'Horos, sont si extraordinaires !
Les images splendides, et je reste sur ma faim...

La mythologie te va à ravir, sais-tu ?

Où se trouve Quaoar chez toi ?
1°50 Scorpion... comme par hasard situé juste à l'opposé de ce petit groupe de rebelles... Razz

J'ai cité : Hera, Mercure R, Eros, et Amor !
L'ensemble dans une "fourchette" entre 1°52 et 6° Taureau, dans ta I natale...

Et que fait ce joli petit monde ?

Ils font la causette, tiens, avec Mercure... + Sedna !

Et tout ces bavards s'opposent à Quaoar !
Le prince de l'inspiration !
Le génie de l'esprit et de l'initiation !
Et Quaoar "se révèle" dès lors que l'on apris conscience " d'un certain gâchis"... nommé "chaos" sur le site de Richard !

Je me suis mise à penser que Quaoar, transneptunienne qui travaille de concert avec Pluton, avait certainement des indices à nous apporter concernant notre désir de créer.

Réveille Quaoar, Anna ! Idea

L'écriture est comme un jeu de rôle où l'on a le choix de s'incarner parmi plusieurs personnages, d'interchanger...
Mercure /Quaoar : une audace certaine qui se perçoit, même interrompue quand tu vas "te cacher dans ta tanière"... Wink   Cool  mais d'où tu ressort trés vite, l'esprit ayant engrangé de magnifiques trésors que tu t'emploies à nous faire partager... Okay

Lorrie. Razz
_________________
"La conscience est la voix de l'âme, les passions sont la voix du corps... elle est à l'âme ce que l'instinct est au corps."
Rousseau, Émile, IV.
Revenir en haut
Anna


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 704
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 18 Déc - 20:47 (2007)    Sujet du message: La vibration d'un nom Répondre en citant

Bonsoir Lorrie,

Laure Marie et moi avions déjà discuté en d'autres temps et d'autres lieux de nos Quaoars respectifs. Laughing
Ce que tu ne sais pas c'est que toute une première partie de ma vie (entre 14 et 24 ans), je me considérais comme une graine de romancière et je voulais en faire mon métier. Smile J'ai écrit des pages et des pages de roman, des nouvelles, des poèmes.
Par sentimentalisme, j'ai conservé mes cartons... mais je le les relis pas trop souvent car les erreurs de style, les maladresses et les rappels constants de ma "très grande innocence" (naiveté, inexpérience certaine de la vie), me font faire la grimace à chaque page.
J'étais une vraie "machine à écrire", "une bête de texte" Wink Wink tout s'écoulait de moi même en me plaçant dans un temps hors du temps (le temps créatif) où je ne m'ennuyais jamais.

Telle une déesse ex machina, je prêtais la vie et la mort à mes personnages, je les accompagnais sur leur évolution, je suivais même leur famille sur plusieurs générations, semblant déjà avant l'heure (l'heure de l'astrologie...) comprendre l'idée de karma familial, de répétition du même...
C'était la trituration mentale et imagée (parfaitement innocente et inconsciente de ma part) de certaines de mes oppositions majeures, que je semblais prendre un malin plaisir à "déployer" sur toute leur gamme et dans toute l'étendue de leurs possibilités, non pas "dans ma vraie vie" mais au travers de mes personnages.

Ma première dépression m'a passé le goût de jouer avec les drames et les vies, je trouvais que j'accumulais finalement bien des difficultés et des épreuves sur la tête de mes malheureux compagnons et compagnes virtuels, avec bien de la légereté, pour le seul plaisir pervers de mon divertissement. Lorsque j'ai commencé d'éprouver moi aussi des "vrais soucis de croissance vers l'état d'adulte", j'ai décidé de les laisser en paix.
Mon esprit romanesque aimait l'idée qu'ils pouvaient exister quelque part dans un masque de sous réseau planqué au coin de l'astral où je les avais créés. Enfin rendus à leur libre arbitre, ils ne me donnent plus guère de nouvelles. Ils sont un peu dans mon coeur, comme de vieux amis perdus de vue.

Donc Quaoar s'était bien réveillé, mais trop dans ma jeunesse, j'aurais aimé qu'il le fasse alors que j'étais plus mature et plus expérimentée de la vie.
Plus tard le démon de l'ésotérisme m'a cueillie et a soufflé la flamme de la romancière. ... Very Happy Very Happy Very Happy
_________________
Anna L.


Dernière édition par Anna le Mer 19 Déc - 10:14 (2007); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Laure Marie


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 671
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 18 Déc - 22:56 (2007)    Sujet du message: La vibration d'un nom Répondre en citant

Grand sourire en te lisant, Anna. Sourire de complicité, de compréhension et de tendresse, mais aussi, d'amusement.

Tendresse pour la jeune fille/jeune femme dont tu parles, si jeune encore, si inexpérimentée, et tellement dans l'élan.

Compréhension de ce que tu décris, ces instants totalement magiques où, lorsqu'on écrit, on ouvre une fenêtre sur l'ailleurs et où ce que l'on prend pour de l'imaginaire devient du réel, mieux, devient, parfois, le réel. Marguerite Yourcenar a confié dans une interview que lorsqu'elle écrivait "L'œuvre au noir", le soir, au moment où elle allait s'endormir, elle sentait la "grande main rêche et sèche" de Zénon, le héros (inventé) de son roman, se poser sur sa main à elle et l'étreindre doucement, comme un ami, présent, encourageant et compatissant. Je crois que tout romancier, un jour où l'autre fait cette expérience de la présence.

Complicité quand tu parles de notre maladresse, maladresse, ici, d'une jeune femme, mais maladresse, aussi, à tout âge, de celui ou celle qui tente de créer, et qui, lorsqu'il se relit, ne voit que ses lacunes et ses limites.

Mais amusement, aussi, parce que je ne peux m'empêcher de penser qu'il est un peu trop tôt pour penser la flamme est soufflée et que tu ne reviendras pas un jour ou l'autre à l'écriture. Ca, on ne pourrait le dire qu'au moment de sa mort…  J'ai passé plus de vingt-cinq ans, entre 25 ans et 50 ans et quelque, à penser que je reviendrais jamais à l'écriture, après avoir rempli des cahiers et des cahiers entre mes 8 ans et mes 25 ans.
Et puis, tu vois, c'est revenu, le goût d'écrire, l'envie d'écrire, et surtout, le courage d'écrire. Peut-être feras-tu comme moi : un tour de piste pour mieux te comprendre, comprendre les autres et le monde, de manière à forger les instruments de travail dont tu ne disposais pas suffisamment à vingt ans, avant d'entrer dans une nouvelle phase où tu reprendras la plume.
_________________
« Si un homme ne suit pas le rythme de ses compagnons, peut-être est-ce parce qu'il entend le son d'un autre tambour. » - Henry David Thoreau
Revenir en haut
Anna


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 704
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 19 Déc - 10:56 (2007)    Sujet du message: La vibration d'un nom Répondre en citant

Oui Laure Marie,

Il ne faut jamais dire "fontaine, je ne boirai plus de ton eau". Ton commentaire, sur lequel je me suis endormie hier soir, m'a fait comme une miette de madeleine proustienne, la saveur de ce passé s'est épanouie sur les papilles de ma mémoire...
L'écriture ne peut pas me quitter : elle fait partie de moi.


Je ne sais si le pouvoir invocatoire de Quaoar y est pour quelque chose. Dans mes souvenirs du texte de Richard, Quaoar "danse et chante la création", et je n'ai pas ce côté "comédie musicale"... Laughing

L'astrologie classique place dans la Lune le pouvoir d'imagination, littéralement le pouvoir de former des images.
Par l'étude des astéroïdes, j'ai vu que l'astéroide Pallas (bien placé face à Uranus l'inventif chez moi, mais sans grande relation à Mercure) était aussi impliqué là dedans.

Pour rester dans une thématique que tu connais et qui t'expliquera tout ça bien mieux que moi, ce que font les leronii de Marion Zimmer Bradley pour soigner (visualiser un organe malade, le réparer "mentalement" puis projeter ou précipiter cette vision sur le plan concret et physique) procède du pouvoir de visualisation, et peut être de création ou recréation sur un plan plus élevé que le plan matériel, associé au pouvoir de "densification" ou "précipitation".

Bien des choses que j'ai lues chez Marion ont constitué pour moi l'essentiel de mon introduction aux 4 astéroïdes majeurs, et pendant longtemps Vesta était pour moi l'autre nom de "Gardienne des Tours" Wink


J'ai réfléchi à notre HERA commune. Et j'ai débobiné quelques fils de cette pelote.

- je me suis plutôt intéressée à "la gloire d'Héra" c'est à dire Héraclès, le modèle du Héros qui se met à l'épreuve pour quêter sa rédemption.
- peut être à cause de ma maison VIII, je me suis intéressée aux "hér-itages" et surtout ceux qui ne sont pas matériels (comment s'opèrent les transmissions familiales, qu'est-ce qui se transmet, pourquoi ? comment ?) Tu noteras que les questions de patrimoine (génétique) et de pouvoir(s) sont au coeur du concept de "laran" (dons psi) dans la Romance de Ténébreuse.
- sur le plan phonétique, il est un dieu égyptien qui se prononce Herou-Our (à peu près) et que nous connaissons mieux sous le terme occidentalisé de "Horus". Quoique la mythologie soit par essence grecque (ils sont les inventeurs du terme), je n'ai pas que des attaches grécoromaines.... Wink

C'est à peu près tout ce qui me vient pour l'heure et pour les propositions les plus sérieuses Smile
_________________
Anna L.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Shayne


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 415

MessagePosté le: Mer 28 Déc - 17:38 (2016)    Sujet du message: La vibration d'un nom Répondre en citant

Sincère félicitation pour votre site, c'est un réel plaisir que de le parcourir. Surtout continuez ainsi. Je vous remercie pour ce magnifique partage.

voyance mail gratuite
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:38 (2018)    Sujet du message: La vibration d'un nom

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    insignis Index du Forum -> Insignis -> Les astéroïdes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky