Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Pallas Athena
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    insignis Index du Forum -> Insignis -> Les bulletins de l'oeil
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
BLANDINE


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2008
Messages: 187
Localisation: Hautes Alpes

MessagePosté le: Mer 12 Aoû - 09:06 (2009)    Sujet du message: Pallas Athena Répondre en citant

Bonjour à tous,

Après avoir lu le dernier bulletin d'Anna qui relatait l'histoire de Pallas, d'ailleurs un autre article lui avait été consacré dans le passé - Comme toujours très intéressants

Dans mon radix, Cet astéroïde se trouve en 12 (gémeaux) mais à 1° seulement de la 1 - donc je considère les deux comme étroitement liées (les maisons pour cette pallas) - donc Pallas est conjoint AS et conjoint Soleil natal (lui en cancer)

Outre le fait que cet astéroïde peut parfois indiquer l'aîné des enfants, ce qui est mon cas ; qu'en est-il avec le rapport avec le père ? Pallas est sortie de la tête de son père toute seule. (la tête, le crâne, le mental par analogie) --> je pose de drôles de questions !

je ne sais pas mais le rapport peut être très intellectualisé comme c'est le cas pour moi avec le mien ???? avez-vous d'autres echos à ce niveau ?

Pallas comme libération aussi - ayant un passé lourd (ou plutot une enfance où l'autorité et la terreur a régné), j'ai toujours été rebelle (mon côté cancer) et la verve décapante  (mon as gémeaux, ss doute) ; je vois plutot Pallas comme une aide à l'affranchissement, justement dans le cas présent de ce passé lourd -

Pallas comme catalyseur qui aide à avancer, comprendre, se battre, se protéger mais très libératrice ; un peu comme Saturne mais tous les deux n'agissant pas dans la même cour, évidemment.

Actuellement, cet astéroïde transite ma 4 (où se trouve saturne en fin de course, le "metteur d'embrouilles et de contraintes en tous genres mais tellement bienfaiteur en fin de course qd on a compris le pourquoi du comment) et là aussi (ayant d'autres transits un peu difficile pluton opposé soleil, par exemple) ; Cette Pallas Athena joue un rôle de combattante mais très libératrice : prise de conscience réelle et surtout stratégie engendrant une analyse profonde et pas superficielle qui permet de retrouver la paix - bon ici elle est aidée de Saturne qui lorsque nous comprenons le pourquoi du comment, les épreuves s'apaisent et la lumière EST...

Qu'en pensez-vous ? et merci de vos lumières Embarassed

Blandine
_________________
« Dieu et la Nature ne font rien en vain. » Aristote
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 12 Aoû - 09:06 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Laure Marie


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 671
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 13 Aoû - 10:55 (2009)    Sujet du message: Pallas Athena Répondre en citant

Je connais mal Pallas, Blandine. Je serais en peine de te répondre !

Dans mon thème, Pallas est trigone exact au Soleil, mais je ne vois pas trop ce que ça peut bien raconter…
_________________
« Si un homme ne suit pas le rythme de ses compagnons, peut-être est-ce parce qu'il entend le son d'un autre tambour. » - Henry David Thoreau
Revenir en haut
Anna


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 704
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 13 Aoû - 17:16 (2009)    Sujet du message: Pallas Athena Répondre en citant

Bonjour à tous,
et Blandine

A propos de Pallas, nous avions déjà eu une petite discussion dans la section astéroïdes (lire ça).
Il est dans mes projets à très court terme, de me lancer dans la traduction du chapitre consacré à l'astrologie de Pallas, je l'espère pour la fin du mois, et d'en sortir un bulletin théma de rentrée...

Outre le fait que cet astéroïde peut parfois indiquer l'aîné des enfants,
Je ne savais pas cela. Intéressant. Je suis l'ainée également avec une Pallas angulaire à l'Asc également.

qu'en est-il avec le rapport avec le père ?
Une astrologue américaine (Kelli Fox) en fait l'astéroïde de la relation père-fille (comme elle fait de Cérès l'astéroïde de la relation mère-fille, et de Vesta l'astéroïde de la relation entre soeurs...).

J'ai toujours suivi cette option et elle me semble parlante : les Pallas puissantes pourraient avoir une relation compliquée avec leur père, faite d'admiration et de déception (je veux dire que le besoin d'idéalisation du père est fort mais que le père réel n'est pas toujours à la hauteur de ce besoin).
Sans autre aspect plus chaleureux et spontané, je tendrais à penser que cette intellectualisation rend l'expression de l'amour filial un peu... emprunté ou embarrassé. Parce que Pallas me paraît pousser au raisonnable ou au sage, et que les manifestations d'affection peuvent avoir été réduite à des "enfantillages" parfaitement tolérées dans l'enfance du reste, mais plus passé un certain âge.

Pallas comme libération aussi
Je n'ai pas associé spontanément Pallas à la notion de "libératrice" (ce n'est pas une connexion qui se fait en moi, peut être à cause de l'opposition natale).
Il m'est plus évident de la voir comme une conseillère des héros, comme lorsqu'elle aide Ulysse ou Persée.

Ma perception de Pallas est en réalité beaucoup plus "Balance" que "Bélier" si ça peut vous expliquer les choses : je n'ai jamais eu besoin d'un doublon féminin de Mars. Je la vois dans la stratégie, dans la négociation, moins que dans la bataille et la lutte pour se libérer de quelque chose.
Eventuellement peut être une lutte sous-jacente pour se "libérer des inégalités" (notamment homme-femme) mais bien que j'en parle souvent, on ne fera pas de moi une "militante". Je me comporte comme si c'était un acquis et non pas quelque chose à obtenir (alors que l'état du monde prouve le contraire...).

Si c'était une combattante (mais pourquoi toujours se battre ?) ce serait dans le domaine de la connaissance : le savoir est pouvoir.
Je suis cependant chagrinée depuis longtemps par tout le cortège de Mars : combats, luttes et compétitions entrainent comparaisons et jugement d'autrui : se croire meilleur.

Les armes d'Athéna ne sont pas des armes de corps à corps : elle porte la lance qui se jette (distance), elle a un bouclier (symbole plutôt de protection), et elle a même la face terrifiante de Méduse qui de fait statufie tout ce qui passe à portée). Ici je suggère une forme de "magnétisme" actif.
Athéna ne porte pas de poignard, pas d'épée courte, elle ne se sert pas de ses poings ou de sa force.

La lance renvoie bien sûr aux antiques dieux de la Sagaie (on peut y voir le lien avec le Sagittaire) et pour cet axe, les "mots volent" comme autant de "piques" (piquier, lancier) assassines...

Mais je dois vous laisser pour l'heure. Smile
_________________
Anna L.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anna


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 704
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 13 Aoû - 22:46 (2009)    Sujet du message: Pallas Athena Répondre en citant

Pallas, l'éveil l'intelligence
par Jean Billon, dans son ouvrage qu'on ne présente plus

(extrait p.55)

<< Pallas remplit un rôle majeur dans le présent développement de l'émancipation féminine. Elle exprime l'autonomisation de la femme dans le monde actuel, à dominante historique patriarcale. C'est le sens premier du récit mythologique de sa naissance. Un lien spécifique s'établit d'emblée entre la fille et le père, la stature de ce dernier impressionnant la fille au point de voir celle-ci rechercher un « alignement » sur les qualités réalisatrices de son « créateur », ou du moins obtenir de sa part une certaine faveur préférentielle, tout en éprouvant la crainte inavouée de n'être pas à sa hauteur !

Le mythe interpelle la transcendance de la bisexualité et surtout le dépassement des tendances émotionnelles, la personnalité se méfiant de l'emprise excessive de la sensibilité sur le potentiel réalisateur. La femme s'élève au rang de l'homme et assume seule la responsabilité de sa vie, indépendamment d'un soutien conjugal. Elle prend ses distances vis-à-vis de la sexualité, susceptible d'amputer partiellement l'énergie considérable nécessaire pour œuvrer socialement de manière utile et féconde. La vie de la cité la concerne au plus haut point. Elle y apporte une contribution directe et efficace, mais sans prétention à la personnalisation égoïque du pouvoir, si des fonctions d'un certain niveau lui sont dévolues. Elle se meut humainement et socialement à partir de son intelligence conceptuelle et créatrice, enracinée dans la sagesse du bien.>>

à suivre
_________________
Anna L.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
BLANDINE


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2008
Messages: 187
Localisation: Hautes Alpes

MessagePosté le: Ven 14 Aoû - 12:15 (2009)    Sujet du message: Pallas Athena Répondre en citant

Merci Anne,

Je savais que tu viendrais m'éclaircir... Et tes bulletins me donnent toujours des pistes d'études personnelles.

Pour l'aînesse, je ne sais plus où je l'ai lu. Il me semblait que c'était dans l'une de tes traductions mais je n'y pas mis la "main" dessus

"J'ai toujours suivi cette option et elle me semble parlante : les Pallas puissantes pourraient avoir une relation compliquée avec leur père, faite d'admiration et de déception (je veux dire que le besoin d'idéalisation du père est fort mais que le père réel n'est pas toujours à la hauteur de ce besoin). "

Relation très compliquée oui ! Admiration : oui mais pour le courage dont il a fait preuve toute sa vie. Déception oui : père très dur !

"Sans autre aspect plus chaleureux et spontané, je tendrais à penser que cette intellectualisation rend l'expression de l'amour filial un peu... emprunté ou embarrassé. Parce que Pallas me paraît pousser au raisonnable ou au sage, et que les manifestations d'affection peuvent avoir été réduite à des "enfantillages" parfaitement tolérées dans l'enfance du reste, mais plus passé un certain âge."

Pas de relations très affectueuses, toujours des challenges qui poussent vers l'avant - seul le gagnant est récompensé. Pas de place pour les perdants - La pallas, que je suis devenue, est sage, spirituelle et tend à l'élévation. La situation s'est renversée : c'est le père qui cherche à travers ma philosophie de vie, un sens à sa vie passée. Je lui sers de psychologue parfois - Un peu compliquée la relation mais très facile, lorsque l'aspect père-fille est dépassé ou ignoré, un peu comme 2 personnes qui ont des affinités mais pas plus (je n'arrive pas à décrire avec des mots ce type de relation tellement c'est particulier)


Je n'ai pas associé spontanément Pallas à la notion de "libératrice" (ce n'est pas une connexion qui se fait en moi, peut être à cause de l'opposition natale).
Il m'est plus évident de la voir comme une conseillère des héros, comme lorsqu'elle aide Ulysse ou Persée.


Oui, tout à fait cela : je suis la conseillère du roi ! Peut etre alors que cette notion de libération, je la dois à Saturne qui se trouve en M11 conjoint à NN. L'astéroide de mon père est conjoint à saturne et NN. Lui mm s'étant positionné dans la maison des amitiés... et paradoxalement, c'est le seul qui croit en mes projets et mes compétences : vraiment drôle ce choix d'incarnation !

Si c'était une combattante (mais pourquoi toujours se battre ?) ce serait dans le domaine de la connaissance : le savoir est pouvoir.

Amusant, je dis souvent : le savoir, c'est le pouvoir - à nous de savoir nous en servir !
Le combat, c'est pas mon truc, je suis plus une personne qui fait travailler ma cervelle avant d'agir . Plutot stratège mais faire profiter les autres de mes combats intérieurs par des combats extérieurs : pas mon truc non plus...

La notion de magnétisme : j'attire les gens vers moi comme des aimants alors que je les fuis pour préserver une certaine paix intérieure (que je ne trouve pas au milieu de la foule) - allons chercher pourquoi ???
ma pallas est gémeaux en 12 !

La lance renvoie bien sûr aux antiques dieux de la Sagaie (on peut y voir le lien avec le Sagittaire) et pour cet axe, les "mots volent" comme autant de "piques" (piquier, lancier) assassines...

ma verve (pallas gémeaux) ou mes écrits - seulement si je me sens en danger et acculé contre le mur sinon, je laisse glisser - je dis souvent aux personnes qui m'entourent qu'il ne faut pas réveiller le dragon qui est en moi car il est l'égal de la bonté dont je fais preuve...


En ce qui concerne, l'explication donné par Mr Billon, effectivement, il y a à un moment donné le besoin d'épater le créateur, de le surpasser. ds mon thème pallas et soleil sont conjoints - le besoin est très fort. je crois bien que je cherche toujours à l'épater pour rester dans la course - c'est fou car je suis la seule à l'être, lui ayant rejetté le restant de la fratrie à ce niveau... c'est pour cela que je parlais d'intellectualisation de la relation.

pour le reste de l'explication, tout y est : la sagesse du bien. C'est bien comme cela que je me vois mais que me voient les autres - c'est d'ailleurs ce qui doit leur procurer ce besoin d'être ami avec moi alors que je repousse tout le monde car j'aime mon indépendance et la solitude (mon mari et mes enfants, c'est déjà pas mal ==> là, c'est ma lune en 9 en verseau qui parle Mr. Green )


Merci pour votre implication à toutes, Blandine Okay
_________________
« Dieu et la Nature ne font rien en vain. » Aristote
Revenir en haut
RichardD


Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2007
Messages: 309
Localisation: Lachine (Québec)

MessagePosté le: Sam 15 Aoû - 15:35 (2009)    Sujet du message: Pallas Athena Répondre en citant

Bonjour à tous

L'un des mots clés associé à Pallas est l'IMAGINATION, qui est indispensable à la création (principe solaire). C'est pour cette raison que Pallas/Athéna est associé à l'art.

On peut percevoir l'IMAGINATION dans le symbolisme de la naissance d'Athéna, alors qu'elle émerge du crâne de Zeus (Jupiter), on pourrait aussi dire du cerveau de Zeus. À noter que j'associe la fonction jupitérienne au plan mental inférieur ou concret.
_________________
Science sans conscience, n'est que ruine de l'âme.

Rabelais
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
BLANDINE


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2008
Messages: 187
Localisation: Hautes Alpes

MessagePosté le: Sam 15 Aoû - 15:55 (2009)    Sujet du message: Pallas Athena Répondre en citant

Bonjour RichardD,

Merci pour cette information dont je prends note.
_________________
« Dieu et la Nature ne font rien en vain. » Aristote
Revenir en haut
Laure Marie


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 671
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 15 Aoû - 18:59 (2009)    Sujet du message: Pallas Athena Répondre en citant

Je ne sais pas si un trigone exact Pallas-Soleil "compte" (Hi !  Laughing ) Disons que ça compte ! J'aimerais apporter quelques petits témoignages par rapport à ce que vous avez dit :

Je suis une aînée de fratrie.
J'ai eu une relation "intello" privilégiée avec mon père quand j'étais jeune. Admiration ? Oui : pour son intelligence… Et pas de déception sérieuse. Je l'estime toujours. Simplement une prise de distance en douceur parce que je ne suis pas son clone. Contrairement à ce que dit Blandine, pas du tout un père "très dur", plutôt un papa gateau. Gênant dans la mesure où il m'a trop glorifiée quand j'étais jeune - et qu'après, j'ai été déçue… par moi !

J'ai été - et reste, sous un habit tolérant, gentil et beaucoup moins militant - une féministe active et engagée… (Oups… Désolée…). La notion de libératrice, là, ne me semble pas être à rejeter, libératrice pour moi-même, mais aussi pour les autres femmes.

Je ne suis pas une battante, je déteste même ça, et je n'aime pas tellement les gens qui se présentent comme des battants. Simplement, pour survivre, dans la société telle qu'elle est, en tant que femme seule élevant deux enfants… ben, je ne dirais pas que je me suis battue, mais disons que j'ai fait face, et que parfois, à mon corps défendant, c'était un combat, contre moi-même d'ailleurs, plutôt que contre les autres.

Magnétisme ? je m'en sens dépourvue.

Il y a un truc drôle dans ce que vous dites, c'est cette affaire "d'épater le créateur". J'ai fait l'inverse : je ne voulais tellement pas tomber dans ce piège - le piège = m'agiter pour épater le créateur - que du coup j'ai retardé d'à peu près trente ans le moment de me coller sur le même terrain que mon père.

Je rejoins Richard dans le côté imagination - mais dans mon thème, il y a me semble-t-il des éléments plus puissants que Pallas lié à ça. Par contre, et là c'est peut-être Pallas qui joue, je suis une bricoleuse/artisane tous azimuts. Je fabrique des trucs en bois, je dessine, je tricote des machins irlandais super compliqués, je fais des patchworks, et ça, j'adore : dès que je peux fabriquer quelque chose avec les mains, ça m'enchante.

Ah, et puis ce que dit Billon sur "la vie de la cité" : oui, là, évidemment.

Voilà, c'était le compte rendu de Pallas trigone Soleil.

Mais c'est compliqué tout ce bazar : j'ai aussi une conjonction Ceres-Lune, et là, c'est la relation avec la mère, très forte elle aussi, et très bonne, d'ailleurs.
_________________
« Si un homme ne suit pas le rythme de ses compagnons, peut-être est-ce parce qu'il entend le son d'un autre tambour. » - Henry David Thoreau
Revenir en haut
Jacline


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2008
Messages: 187
Localisation: Mayenne

MessagePosté le: Dim 16 Aoû - 11:38 (2009)    Sujet du message: Pallas Athena Répondre en citant

Bonjour à vous,
Vous m'avez donné envie d'aller voir ds ma famille avec vos ainés.

Curieusement, j'ai pensé d'abord à ma sœur ainée (de 6 filles consécutives - je suis la 6e -) mais elle est précédée d'un frère.
Ni l'un ni l'autre n'ont des Pallas très remarquables (pas d'aspects aux planètes ou astéroïdes.).

Par contre mon père qui est le dernier l'a sext à son Soleil opposée Neptune et carré MC en I.

Et ma mère qui est aussi dernière l'a cjt Mercure (4° d'orbe) carré au NN opposée Vesta.

Et je suis allée voir la seconde fille ds la fratrie qui, me semble-t-il, a svt assumée une "fonction" aînée (elle a aussi pratiqué comme éducatrice...). Elle a Pallas carré au MC en VI et qc l'AS et sequi carré Mars.  Ce qui ferait que je la ressens ds cette "fonction" serait-il le fait que sa Pallas est sur mon AS (ou sur le MC de notre mère ?) en Sagittaire (ma mère a aussi été une grande éducatrice et lui a confié cette "fonction" envers moi quand elle a compris que je n'étais pas sourde, elle lui a dit, à elle, "Il faut lui parler à Jacqueline, elle n'est pas sourde.").

La dernière et 12e de la famille ne l'a pas en position remarquable non plus. Donc ni aîné ni dernier ne se vérifie à tout coup.
Mais je suis allé voir le frère qui la précède (le 11e) qui a fonctionné quasiment comme aînée pour elle. Et il a une remarquable Pallas trigone au MC et à Uranus/jupiter qui sont à l'AS.

La mienne est en III Verseau au sxt de Cérès avec qui elle fait un dgt de Dieu vers la PdF.

J'ai svt envie d'associer Pallas à l'épiphyse dont j'ai parlé dans Éris...
"captant les messages des plans supérieurs" dit d'elle Billon.

Jacline
_________________
"Marcheur, il n'est pas de chemin,
Mais des sillages sur la mer." Antonio Machado
Revenir en haut
RichardD


Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2007
Messages: 309
Localisation: Lachine (Québec)

MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 02:14 (2009)    Sujet du message: Pallas Athena Répondre en citant

Bonjour à tous

Jacline, non seulement Pallas est en mesure de capter les messages des plans supérieurs, mais je dirais également qu'elle symbolise les entités de ces plans subtiles, soit nos anges gardiens, nos guides spirituelles, etc. L'une des fonctions de Pallas/Athéna s'est « La toujours présente », symbole de l'accompagnement sous toutes ces formes. Pallas/Athéna réalise ses fonctions de conseillère des héros qu'elle protège en étant invisible à leurs côté, et en leur chuchotant ses conseilles à l'oreille.

Pallas/Athéna qui jaillit du crâne de Zeus (Jupiter) est également a rapprocher de la capacité à pouvoir faire des voyages astraux... alors qu'on émerge de notre corps biologique par le sommet de notre tête, le 7e chakra. Elle est donc le symbole de notre corps subtil associé au plan émotionnel ou astral.

Pallas/Athéna est également associée aux guérisons dites « miraculeuses », tous simplement parce qu'on ne comprend pas comment ses guérisons peuvent se produire. Avec GuylaineC, ma partenaire de recherche spirituel et guérisseuse, on a presque toujours observé qu'au moment de ses interventions, l'astéroïde Pallas (associé à la Vierge Marie) était omniprésent en transit sur un point important du thème de la personne qu'elle traitait. GuylaineC est toujours guidée par des entités spécialisées dans la guérison qui lui explique quoi faire et ce qu'ils font. Elle avait pris l'habitude d'expliquer notre partenariat aux gens qu'elle traitait et que la microAstrologie lui permettrait d'approfondir et surtout confirmer les informations qu'elle avait captées concernant la condition de ce patient. On pouvait ainsi vérifier également l'apport de Pallas, toujours fidèle au rendez-vous.  
_________________
Science sans conscience, n'est que ruine de l'âme.

Rabelais
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anna


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 704
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 09:59 (2009)    Sujet du message: Pallas Athena Répondre en citant

Bonjour à tous,

Fascinant.
Conceptuellement, j'essaie de comprendre pourquoi Pallas peut être toujours présente dans la guérison... Jacline a gentiment mis à jour ma petite liste d'astéroïdes thérapeutes mais il est vrai que nous n'aurions pas spontanément pensé à elle.


Pallas possède une facette mentale importante. La relier au corps astral pour les sorties du même nom, me rend l'affaire plus confuse...
Je concevrais qu'elle puisse agir dans les guérisons qui impliquent le corps subtil concerné... (soit astral soit mental).


Pour ce qui est de l'imagination, je suis confrontée au problème au travail. Je ne sais si nous parlons de la même chose lorsque j'évoquerais "la visualisation".

C'était la même chose lorsque j'écrivais, du reste : je "voyais" les scènes  (plus ou moins précisément) et ensuite je les décrivais. Mais les images m'accompagnaient durant la rédaction.

Mais pour mon travail actuel, je me retrouve la seule de mon équipe à savoir faire un truc qui me semble banal : "voir" un document à créer. Je pré-dessine sur la feuille blanche de mon esprit les textes, les couleurs, les images, j'ai déjà une idée de la police de caractères que je veux essayer. Beaucoup accompagnent cette visualisation plus directement avec un papier et un crayon en faisant des croquis ou des esquisses.
Ensuite lorsque c'est à peu près calé dans ma tête, je passe aux essais "sur le vif" pour voir ce que ça donne en réel.

Je pourrais, dans l'absolu, le percevoir comme une capacité utile, mais au quotidien concret c'est plutôt comme une source de frustration. Smile


Pour ce qui est "d'épater le créateur" relativement à Pallas, je confirme du moins jusqu'à 26-27 ans. Ensuite, j'ai renoncé à l'idée car j'ai compris que cela ne me rendait finalement pas heureuse d'attendre après quelque chose qui ne viendrait pas.

Par contre je ne veux pas dire que parce qu'il y aurait une relation forte au père, la relation à la mère est forcément moindre ou inexistante.
J'ai une relation forte avec mes deux parents... mais il ne me viendrait pas à l'idée de vouloir que ma mère soit fière de moi. Avec elle, il n'y a pas besoin de cette notion. Il n'y a rien à lui prouver ou à "mériter", depuis de nombreuses années.
_________________
Anna L.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
BLANDINE


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2008
Messages: 187
Localisation: Hautes Alpes

MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 10:49 (2009)    Sujet du message: Pallas Athena Répondre en citant

Bonjour à vous Tous,

Je confirme les dires d'Anna en matière de la relation fille-mère - rien à lui prouver et puis, dans mon cas (je lui sers plutot de mère depuis des années)

Pour les guérisons dites inexplicables, la dernière en date me concernant, c'est l'ablation de la vésicule biliaire (opération bénigne de 3 jrs d'hospitalisation) - il y a 5 ans, je suis rentrée pour celle-ci fin mai et j'en suis sortie fin juin - l'opération en elle-mm : ok mais des hémorragies apparaissaient et disparaissaient - les médecins n'ont rien compris - cependant,ils m'ont ouvert le ventre 4 fois... chaque fois qu'ils m'ouvraient, il n'y avait plus rien

il y a eu la déchirure du ligament de ma cheville droite, il y a maintenant 20 ans. qd les médecins de l'époque ont voulu mettre une plaque à l'intérieur de ma cheville (j'ai un peu de mal à visionner ce qu'ils auraient pu faire) ma cheville a guéri - à aujourd'hui, elle enfle parfois (au sens propre) mais c'est tout

et j'ai plein de petits exemples comme ceci me concernant. il est vrai qu'en natal, j'ai mars opposé à saturne sur l'axe 5-11

Merci à vous tous pour ces échanges constructifs - je remplis toujours mes fiches

Bonne semaine, Blandine
_________________
« Dieu et la Nature ne font rien en vain. » Aristote
Revenir en haut
Jacline


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2008
Messages: 187
Localisation: Mayenne

MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 12:36 (2009)    Sujet du message: Pallas Athena Répondre en citant

Richard et toutes,
Pallas et les guérisons miraculeuses... C'est à dire "on ne sait pas comment".... Or l'épiphyse que je relie à Pallas 'on ne sait pas comment"..., c'est encore notre Belle au Bois Dormant qui un jour révélera tous ses pouvoirs.

Les problèmes à la cheville, Blandine, ne sont-ils pas des questions de séparation ?
Jacline

_________________
"Marcheur, il n'est pas de chemin,
Mais des sillages sur la mer." Antonio Machado
Revenir en haut
BLANDINE


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2008
Messages: 187
Localisation: Hautes Alpes

MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 13:34 (2009)    Sujet du message: Pallas Athena Répondre en citant

Bonjour Jacline,

Peut-on parler de séparation (plus intérieure que physique) j'étais très jeune pour ma cheville mais il est vrai que cela coincide à l'époque où je terminais ma 3e - je désirais effectuer un cursus normal MAIS, mes parents (milieu paysan) souhaitaient que j'apprenne un métier - et quel métier : secrétaire. Il m'a fallu des années, à 29 ans, pour pouvoir réintégrer un cursus  scolaire et universitaire.

donc cette déchirure, comme une cause à effet,  une mauvaise direction de prise
_________________
« Dieu et la Nature ne font rien en vain. » Aristote
Revenir en haut
RichardD


Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2007
Messages: 309
Localisation: Lachine (Québec)

MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 22:42 (2009)    Sujet du message: Pallas Athena Répondre en citant

Bonjour à tous

Anna, tu mentionnes... "Conceptuellement, j'essaie de comprendre pourquoi Pallas peut être toujours présente dans la guérison..."

Elle n'est pas présente dans toutes les guérisons... mais celles qui semblent inexplicables... du genre qui faire dire aux médecins... la personne a récupéré beaucoup plus vite que ce qu'on attendait... je ne comprends pas ce qui s'est passé, mais elle est guérie.

En ce qui concerne la "visualisation", personnellement je l'attribue à Vénus, régente du Taureau, signe de la vision. Vénus est également associé au 3e oeil. Donc, Vénus serait associé à notre capacité à se former mentalement une image.

Dans ton thème, Anna, Vénus reçoit un sextile de Mars (conjoint à M57LaLyre, une grande source d'inspiration) en Capricorne, lui même régent du Bélier où l'on retrouve ta Pallas conjointe à Chiron (le multitalentueux) et Éris (la pensée-semence).

Ce sont des commentaires exploratoires.
_________________
Science sans conscience, n'est que ruine de l'âme.

Rabelais
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:42 (2017)    Sujet du message: Pallas Athena

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    insignis Index du Forum -> Insignis -> Les bulletins de l'oeil Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky