Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Klotho, le gène...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    insignis Index du Forum -> Insignis -> Philosophie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jacline


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2008
Messages: 187
Localisation: Mayenne

MessagePosté le: Dim 22 Fév - 15:14 (2009)    Sujet du message: Klotho, le gène... Répondre en citant

Bonjour à tous,
J'ai vu il y a qq jours une émission disant que certains "savants" (fous ?) pensaient qu'on allait trouver la solution pour que l'homme ne meure plus... !!!
Il ont déjà trouvé le gène Klotho de la longévité.

Par contre, un Corse disait hier : "La vie sans la mort, n'est pas la vie."

Christian Bobin qui est quasiment né sous la pluie : "Quand aujourd'hui je vais dans la rue et que la pluie glisse sur mon visage, je réapprends à naître, j'en reviens aux débuts, à la première connaissance de mortel de la vie. Ce mortel est rafraichissant."
Ou encore : "Je suis né dans un monde qui commençait à ne plus vouloir entendre parler de la mort et qui est aujourd’hui parvenu à ses fins, sans comprendre qu’il s’est du coup condamné à ne plus entendre parler de la grâce."

Jacline

_________________
"Marcheur, il n'est pas de chemin,
Mais des sillages sur la mer." Antonio Machado
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 22 Fév - 15:14 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Anna


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 704
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 22 Fév - 16:23 (2009)    Sujet du message: Klotho, le gène... Répondre en citant

Bonjour Jacline,

j'ai essayé de me renseigner sur la protéine Klotho... je pense que ça va encore vu qu'on en est aux tests sur les souris...
Par ailleurs, j'ai lu sur cette même protéine, mal administrée, pouvait même avoir des effets contraires, d'accélération du vieillissement (en guise de rappel...).

Je ne pense pas que les savants soient fous, les savants cherchent à savoir plus.

Le problème du prolongement de la vie par exemple qui nous semble si choquant puisque nous sommes toujours plus nombreux sur Terre, placé dans un autre contexte (pardonnez le vieux pli marqué littérature d'anticipation) apparaitrait comme beaucoup plus légitime si soudainement toute la population devenait stérile...

Mais... tout va bien... la planète n'est pas polluée, nous n'avalons pas n'importe quoi, nous ne consommons rien de mauvais à notre insu... Very Happy ou volontairement...

L'augmentation de la longévité conduira "fatalement" à se demander qu'est-ce qu'on pourrait bien faire de tout ce temps supplémentaire ?... Travailler plus longtemps ? Rester au boulot jusqu'à 70, 80 ans pour payer les retraites des centenaires ?

J'ai lu une légende dont j'ai du mal à retrouver la trace, comme quoi Pélée (père d'Achille qu'il a eu avec une déesse) a reçu en cadeau d'un dieu cruel l'immortalité... En effet, Pélée ne pouvait pas mourir, mais cette immortalité n'était pas "la jeunesse éternelle" : il n'arrêtait donc pas de vieillir... sans fin.

Pas de confusion donc entre la longévité et la santé... Dans la même famille (qui avaient tous un problème avec la mortalité, voyez Chiron) son fils Achille a choisi une vie brève et éclatante, à une vie longue et obscure...


En ce qui me concerne, je ne serai pas du tout intéressée de vivre longtemps... l'immortalité, je trouve ça long et somme toute un peu ennuyeux.
Non ce qui serait bien, ce serait d'être immortel, mais de ne pas le savoir. Périodiquement, on changerait d'apparence, de continent, de culture, avec à chaque fois une bonne petite remise à zéro... Very Happy comme ça on resterait "frais", plutôt que de se trainer un blues monstrueux du vieux blasé qui a déjà tout vu et tout connu... et pour lequel rien de nouveau n'arrive jamais... Quel enfer non ? ! Very Happy Very Happy
_________________
Anna L.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jacline


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2008
Messages: 187
Localisation: Mayenne

MessagePosté le: Lun 23 Fév - 13:22 (2009)    Sujet du message: Klotho, le gène... Répondre en citant

Anna,
Pour moi, c'est fou l'idée de ne pas mourir. Et c'était ce dont il était aussi question dans l'émission.
http://envoye-special.france2.fr/index-fr.php?page=reportage&id_rubriqu…
Certains considèrent que ce rêve n'est plus très loin.
L'autre déclare que le corps est un machine. Drôle de préalable. Il en vient à parier dessus comme Pascal parie sur Dieu
Ou bien : "La mort est une catastrophe qui n'est pas inéluctable." Deux erreurs dans la même proposition : La mort n'est pas forcément une catastrophe et elle est inéluctable. Selon moi.

Ne plus vieillir ? A ce moment là les gens mourraient dans quel état ? Une de mes sœurs dirait il faut bien un hiver avant le printemps.
Selon d'autres (Hésiode), le temps du Phénix est de 1080 ans. (Le temps entre 2 naissances successives.)
C'est ne pas prendre en compte comment on édifie son corps d'une incarnation à l'autre. Comment "on change d'apparence, de continent, de culture", Anna.
Ce document est un point de vue essentiellement matérialiste.
Mon vieux père (bientôt 95 ans) vient de faire une sérieuse bronchite qui nous a fait penser à sa fin. Mais non, ce n'est pas pour l'immédiat et il nous donne l'occasion de voir à quel point il envisage sa mort sereinement. Sans doute a-t-il encore besoin de s'y préparer. De nous préparer.
Notre âme, notre esprit sont immortels, n'est-ce pas suffisant ?
Jacline

_________________
"Marcheur, il n'est pas de chemin,
Mais des sillages sur la mer." Antonio Machado
Revenir en haut
Anna


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 704
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 23 Fév - 21:21 (2009)    Sujet du message: Klotho, le gène... Répondre en citant

Bonsoir Jacline,

Lorsque tu dis :
" ce document est d'un point de vue essentiellement matérialiste", je comprends bien... et je ne cherche pas à me faire expliquer quelque chose de pas clair...

Mais je ne vois pas de quoi m'étonner parce que je suis un peu pessimiste sur ce qui est diffusé à la télé, c'est le contraire qui m'aurait surpris : trouver un documentaire qui ne défende pas un point de vue comme celui-là. Smile

Je n'aurais pas une trop bonne opinion de moi même si je regardais les gens de haut à cause de leurs croyances. Les miennes sont différentes, la belle affaire. Sont-elles meilleures ? Plus dignes d'être ébruitées ? J'aurai toujours de très gros doutes (salutaires en soi) là dessus... Very Happy Very Happy

L'important à mes yeux, ce n'est pas tellement quelle croyance qu'on a, mais si elle nous rend meilleur avec les autres, mieux dans notre peau, en accord...

On peut faire de bonnes choses en imaginant que notre vie est très courte. Ne rien remettre au lendemain par exemple, jouir intensément de chaque instant et de chaque petit bonheur, avoir ses affaires constamment en ordre.

D'autres seront terriblement stressés par le même concept et passeront leur vie à fuir cette échéance. Ou à en être obnubilés au point d'être incapable de vivre la vie qu'ils ont à vivre avant...

Alors ? que faire ? Very Happy


PS : je viens de regarder le reportage, mis en lien (avec Internet Explorer) et je ne le trouve pas si mauvais... Il fait réfléchir.

_________________
Anna L.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
BLANDINE


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2008
Messages: 187
Localisation: Hautes Alpes

MessagePosté le: Mar 24 Fév - 12:22 (2009)    Sujet du message: Klotho, le gène... Répondre en citant

Bonjour,

Vivre le plus vieux possible ! Scientifiquement, cela aurait un sens bien évidemment - Mais en ce qui concerne chaque être ici bas... personnellement, je n'en maîtrise pas tous les aboutissants (les tenants certes mais le reste...)

Naître est naturel, mourir l'est également. Evidemment, dans le moins de souffrance possible : s'éteindre en dormant telle une étoile qui a cessé de briller dans l'Univers. Partir avant nos enfants et le plus tard possible afin de les guider au mieux dans leurs apprentissages de la vie... tel est mon souhait
après, imaginez une personne qui suit un traitement de longévité et paf la Vie s'en mêle : des êtres chers décèdent dans un accident spontané, le mari, l'épouse, les enfants, ...  (imaginons le pire car les gens n'entrevoient que le positif dans de telle expérience) - à ce moment là, quel intérêt de vivre presque éternellement.
Où vivre éternellement mais là encore, la Vie s'en mêle en créant une faille dans le système, la personne vivra plus que prévu par la Nature et elle devient impotente. Quel intérêt ???

De telles recherches pourraient être intéressantes si elles s'orientaient dans la mort de certaines cellules qui créent d'inombrables maladie à des âges où il n'est pas permis de partir vers d'autres cieux...

blandine
_________________
« Dieu et la Nature ne font rien en vain. » Aristote
Revenir en haut
Anna


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 704
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 27 Fév - 12:56 (2009)    Sujet du message: Klotho, le gène... Répondre en citant

Bonjour à tous,

en travaillant à faire des mise à jour "chez moi" j'ai réalisé qu'il existait un astéroïde Klotho (#97). Il vient d'entrer en Capricorne et accompagne Pluton ce jour. Il se trouvait déjà au tout début du Capricorne lorsque Jacline a lancé son sujet (à 1°20).

Sur le strict plan de la symbolique astrologique, je trouvais intéressante cette position car le Capricorne, par son lien avec Saturne est mis en relation avec la vieillesse ou la longévité (s'il est bien disposé).

Pluton  m'a paru étroitement intriqué à notre discussion, avec l'idée d'une vie plus longue et donc d'une mort plus lointaine, lorsque celle-ci est vue comme une fin de tout et une séparation définitive pour les uns. Ou un changement d'état et une transition pour les autres.

Je ne peux remarquer une nouvelle fois comme l'ingrès d'un élément relativement rapide dans un nouveau signe, se mèle avec celui d'une planète plus lente pour colorer son actualisation dans un sens précis... Smile
_________________
Anna L.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Shayne


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 332

MessagePosté le: Mar 26 Nov - 11:09 (2013)    Sujet du message: Klotho, le gène... Répondre en citant

Bonjour ! 
Votre forum est très intéressant ; et 
présente bien tout ce qui est bon Merci !

voyance gratuite en ligne
Revenir en haut
Anna


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 704
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 26 Nov - 12:33 (2013)    Sujet du message: Klotho, le gène... Répondre en citant

Super, j'avais complètement oublié cette discussion... Je vais peut être me faire une note sur Klotho...
Merci de l'avoir ressortie.
_________________
Anna L.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:50 (2017)    Sujet du message: Klotho, le gène...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    insignis Index du Forum -> Insignis -> Philosophie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky