Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
conflit relationnel au travail

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    insignis Index du Forum -> Insignis -> parlez moi de moi
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hyosung125


Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 23
Localisation: france paca

MessagePosté le: Sam 31 Jan - 08:24 (2009)    Sujet du message: conflit relationnel au travail Répondre en citant

Bonjour Thoron, toutes et tous,
J'ai signé mon CDI il y a 2 jours et je suis très heureuse, mais.....voilà, je travaille dans le même bureau que la comptable de l'entreprise qui est Bélier, et qui est beaucoup plus jeune que moi, elle a 25 ans. Je ressent un malaise vis à vis d'elle, très fermée et imposante, dirigiste, elle me confronte à ce que j'ai déjà vécu avant : le repli sur moi même par peur du conflit.
Je ne me laisse pas faire car je suis consciente que je dois me faire respecter.Nous avons mis les choses au point, et je lui ai fait part de mes observations en essayant d'être diplomate, mais malgré cela je ne me sens pas à l'aise en sa présence. Je suis sûre que pour elle c'est pareil!
L'effet miroir?
Quel est le message que je dois interpréter à travers cette relation? Ma réaction veut elle dire que tout n'est pas réglé chez moi? et comment agir dans ce cas, pour trouver un équilibre aussi bien pour elle que pour moi?
Thoron, dans un précédent post tu me parlais d'anciens schémas, je crois que je suis en plein dedans....... Sad
Merci de m'aider ....
_________________
je suis nouvelle
Bonjour à tous
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 31 Jan - 08:24 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
thoron
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 385

MessagePosté le: Sam 31 Jan - 20:08 (2009)    Sujet du message: conflit relationnel au travail Répondre en citant

Chère Hyo

Félicitations pour ton contrat de travail !
Que te dire ? Tout d'abord de ne jamais oublier que dans une relation nous sommes 2. Que dans ces deux, nous n'avons de prise que sur l'un des deux intervenants, c'est à dire : nous mêmes.

Avec cela, il va falloir apprendre à lâcher prise sur l'idée qu'elle peut changer si elle n'en a pas envie.

En travail social, on nous rabâche que la personne ne pourra se sortir d'affaire que si elle le désire.

Dans certains ordres, il est dit qu'il faut du désir et de l'intelligence pour apprendre à se connaître et se changer. Mais qu'en plus de cela il faut cultiver une vertu qui s'appelle la force.

La Force est celle de l'Amour, pas l'amour sentiment, mais l'Amour ou Compassion qui permet en tout Amour de poser un cadre pour le bien de la personne.

Le cade étant posé, comment faire pour t'aider ? Tu supposes que c'est le retour d'un vieux schéma, c'est possible. Il te faut alors tenter de réfléchir sur ce qui arrive et essayer de te transformer intérieurement.

Si ta sensibilité fait que tu perçois les vibrations de la personne et qu'alors, comme dirait une de mes amies, "qu'elle pourrit ton groove", il va falloir développer deux choses.

La première apprendre à te renforcer. J'en connais une qui va sourire, je vais encore parler de ma sacro sainte respiration. Et oui l'être humain à besoin de deux sortes d'énergies pour que ses corps puissent fonctionner, l'énergie que nous appellerons A qui provient de la respiration et l'énergie que nous appellerons B, qui provient de l'alimentation.

Si ton alimentation est déséquilibrée, il faudra veiller à la rééquilibrer, puis ensuite de faire quelques exercices respiratoires pour renforcer l'énergie B afin que l'autre ne puisse "pénétrer tes défenses", ni te pomper de l'énergie au point que tu sois fragilisée.

Ensuite, il faudra travailler une forme de lâcher prise. Les bouddhistes, ou plutôt certaines écoles, disent que les choses n'ont pas de réalité intrinsèque, que le pouvoir qu'elles ont sur nous n'est que celui que nous leurs concédons.

Pour ta collègue et son comportement, c'est la même chose. Il te faut essayer de prendre de la distance par rapport à ta perception, car c'est elle qui engendre ta souffrance. Tu n'es pas forcément là pour avoir une amie, mais peut-être es tu là pour apprendre quelque chose, voire même aider cette personne qui peut être en grande souffrance.

Pour aller vers les gens, il y a une solution très facile à mettre en œuvre c'est de s'intéresser à eux, leur montrer que nous les comprenons... les faire parler d'eux, sans trop parler de soi.

Je déborde du cadre du forum, si tu le souhaites nous pouvons parler en off, je te donnerai mon adresse msn pour une discussion en direct.

thoron
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anna


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 704
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 1 Fév - 12:43 (2009)    Sujet du message: conflit relationnel au travail Répondre en citant

Bonjour à tous,
et bonjour Hyo,

Oui voilà une question que tu poses et qui globalement ne se répond pas du tout avec l'astrologie... Je suis un peu chagrine de constater que toute réponse à ce type de demande ne peut sonner que comme une forme plus ou moins atténuée de "taka"...

Je ne connais pas personnellement la situation que tu décris car mon arme absolue pour entrer en relation avec les plus bourrus et les plus fermés s'appelle le charme.

J'ai observé ta Vénus et j'avoue qu'elle me fait gratter la tête...
Angulaire, dans un signe chaleureux, exubérant et enthousiaste, pas moins de 5 aspects dits harmoniques à des planètes, et un seul carré.
Et tout ce que tu peux dire de son fonctionnement c'est que tu te replies par peur du conflit.
Manifestement l'astéroïde Pallas, conjoint étroitement à ta Vénus (qui est d'ordinaire la représentante d'une excellente négociatrice et qui n'a aucunement peur du conflit), ne fonctionne pas chez toi.
Je peine à comprendre pourquoi l'utilisation de Vénus ne peut pas venir apporter ses forces au "problème".

Tes relations envers les autres sont gérées il est vrai, non par Vénus (comme c'est mon cas) mais par Mercure qui lui est plus durement aspecté et requière plus d'efforts.
Dans la description que tu fais de la jeune femme qui partage ton bureau, je n'entends aucun des travers du Bélier archétypique... (déjà un Bélier "comptable" j'imagine pas ! Laughing ). Que d'autres me corrigent s'ils le souhaitent... mais dans "très fermée, imposante et dirigiste" j'entends du Capricorne.
Je me demande si l'image que tu as de la jeunesse (ici représentée) il n'y a pas ton Mercure Capricorne, mais dans une acception un peu négative.

Je suppose que tu parles d'effet miroir parce que ton Soleil n'est pas loin. Veux-tu dire que tu reconnais le comportement de cette jeune femme comme étant potentiellement le tien, ou ayant été le tien à une autre époque ?

Je ne serais pas tellement surprise que ce qui ait trait au Capricorne (à cette énergie) ait pu être source d'expériences difficiles pour toi (c'est la présence de Chiron qui me le fait dire) et que cela se soit fixé sur la fonction Mercurienne.

Tu as peut-être quelque chose à apprendre (qu'elle soit volontaire ou non) de cette jeune femme et de la façon dont elle se comporte envers toi. Peut-être que c'est elle au contraire, peut-être que c'est vous deux en même temps.

Mais il me semble clair qu'elle te place devant un problème concret : la fuite face aux conflits. Je ne connais pas ta vie et tes antécédents, ce qui me fait penser que mes propos sont donc parfaitement inutiles dans le cas présent, ou involontairement durs, mais je les dis quand même...
Il n'est pas rare que nous considérions une expérience ou un souvenir comme négatif ou très négatif parce que la réponse que nous avons apporté à l'époque a été très mal perçue et que cela nous a blessé. Nous oblitérons automatiquement qu'il y aurait pu y avoir d'autres formes de réponse, et nous ne voulons plus jamais y repenser parce qu'il y a eu douleur.

Disons que dans ta manière d'être Capricorne à une époque, cela a pu te donner le sentiment que c'était un fiasco complet. Parce que face à des conflits, la solution aurait été d'imposer fermement, durement et froidement son point de vue et qu'il n'y avait pas à discuter par exemple (je ne sais, j'extrapole).

Ton défi, c'est aujourd'hui : comment je peux être moi-même en tant que Capricorne, me trouver dans un conflit, et conserver mon intégrité ? (ne pas être entamée ? être "juste" ?)

Comme te l'a suggéré Thoron, tu peux travailler profondément sur toi même pour voir si tu pourrais adopter volontairement et consciemment d'autres attitudes génératrice de "détente cordiale", ou tu peux travailler sur la prise que l'ambiance a sur toi.
Parfois changer sa perception d'une situation est une solution. Et effectivement comme on est toujours deux dans une relation si nous changeons notre attitude l'autre le ressent et modifie la sienne...

Comme je n'ai que la piste de Mercure en Capricorne, je me demande comment tu es perçue par autrui, et si tu n'apparais pas plus froide, plus distante et plus "je mets tout de suite les choses au point" que ce que tu ne te sens être, au fond de toi ?... Smile

Qu'en dis-tu ?
_________________
Anna L.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
hyosung125


Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 23
Localisation: france paca

MessagePosté le: Sam 7 Fév - 10:10 (2009)    Sujet du message: conflit relationnel au travail Répondre en citant

Bonjour Thoron et Anna,

MERCI pour vos réponses.......Je percute......
Je ne vais pas bien.......
Cette relation conflictuelle semble s'étendre aux autres filles de la société.....
Et oui.... je me sents agressée encore plus, et surtout mise à l'écart par les 2 autres employées..... Effet boule de neige..... je refuse de m'impliquer dans leur discrimination face aux employeurs (de plus absents vendredi) Je reste à ma place, à mon bureau, sans contribuer à leurs médisances......professionnelles et personnelles, cela me débecte d'entendre des calomnies pareilles........
JE REFUSE .....d'adhérer, car mon objectif et ma conscience me demande de ne pas le faire.....
Je suis sans doute RIGIDE et FERMEE, en tant que CAPRICORNE, sûrement c'est ce qu'elles ressentent...
Je ne désire qu'une chose EVOLUER, CHANGER, mais seulement pour moi, sans pouvoir sur les autres......
J'ai bien compris qu'elles doivent percevoir ma rigidité de capricorne.......sans doute ressentent elles en moi une personne fermée, imposante et dirigiste, mais je ne souhaite pas cela....JAMAIS... au contraire.........je ne suis pas là pour oeuvrer contre elles, contre notre patron, je suis là pour trouver une harmonie entre les deux, car nous avons besoin de notre patron, comme il a besoin de nous pour faire évoluer l'entreprise, surtout en période de crise actuelle.....
Oui je suis VULNERABLE, mais forte en même temps,  et si je projette une image de "dirigiste" je le déplore, ce n'est pas mon objectif... JE SOUHAITE SIMPLEMENT "l'HARMONIE" entre  nous les employés afin que nous fassions "FORCE".......

Oui j'ai un passé lourd..... vécu d'inceste, c'est là que je puise ma force......ils me comprendront ceux là.........à qui je dis MERCI de se joindre à moi.........
_________________
je suis nouvelle
Bonjour à tous
Revenir en haut
Anna


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 704
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 7 Fév - 11:04 (2009)    Sujet du message: conflit relationnel au travail Répondre en citant

Bonjour à tous,

Ah Hyosung, je comprends mieux quelle est précisément ta situation... c'est un problème de greffe qui ne prend pas. Arrivée dans un nouveau milieu où les idées dominantes ne correspondent pas du tout à ta philosophie personnelle...

Effectivement dans un tel contexte, "céder" (faire du charme, tenter d'amadouer les collègues) serait perçu par toi comme une rupture de tes principes ou une forme de lâcheté peut-être, d'autant plus que cela te semble au détriment d'autres, et que ça ne te semble pas justifié...
Autant je pensais sans connaître plus précisément la situation que la rigidité du Capricorne pourrait être assouplie, autant dans ce type de situation précis, je prendrais ça (pour moi même si je devais le faire) comme un abâtardissement, une sorte de déchéance personnelle, qui me conduirait à... rester ferme et pas appréciée... Smile

C'est le genre de situation ou la "fermeté dans la neutralité" n'est pas souvent bien perçue là où dans un monde de dualité, il faut "choisir son camp" sous peine d'être rejeté et combattu par les deux...

C'est une situation que je trouverais difficile. Je l'ai déjà vécue mais comme l'entreprise où je me trouve semble être de plus grande taille, on peut toujours trouver des affinités avec des gens d'un autre service (et qui ne sont pas des collaborateurs directs). L'effet "panier de crabes" est donc atténué.

Je comprends intimement que ton besoin d'harmonie intérieure aspire à se refléter à l'extérieur, autour de toi. Mais il n'est pas facile d'harmoniser de force des gens qui n'en ont pas envie et qui se sentent bien dans la stimulation que leur apportent les énergies de conflit...

Cela ne te sera probablement pas d'un grand réconfort d'imaginer que nous tous, nous nous soutenons avec des énergies et que nous en avons besoin. Et que si tu te soutiens pour ta part avec l'énergie de l'harmonie (qui te renforce) pour d'autres, c'est tout le contraire... c'est l'antagonisme qui leur donne motivation et direction.

Je n'ai moi même pas trouvé de solution personnelle dans ma vie à cela, et certainement pas de solution "idéale". Il y a toujours un détriment, un prix à payer ou un sacrifice. En ce qui me concerne, une certaine forme de solitude, ou des liens très superficiels. Une absence notable de "passion" (qui est synonyme pour moi d'engagement émotionnel profond).

Je ne suis pas forcément bien considérée parce que je peux comprendre le point de vue de tout le monde... (parfois même lorsque c'est contre moi). Il m'arrive de travailler avec la Direction, je les vois comme des gens normaux et certainement pas "supérieurs", avec une fonction et une mission, parfois je les trouve même sympa,  parfois pas du tout... Mais la lutte syndicale ce n'est pas mon affaire (et là je déçois à fond, parce que je ne crois pas au collectif, à la solidarité...).

Globalement, je m'en sors en me disant que tout ceci n'a rien de "personnel" et que ces situations que je vis ne sont que des occasions pour moi d'apprendre des choses sur mes émotions, mes difficultés, un "terrain" d'essai, un laboratoire. Cette rationnalisation ne rend pas les émotions moins douloureuses ou le quotidien plus facile à vivre... mais j'aime à penser que je suis un être avant tout guidé par sa raison et que je suis sensible aux arguments logiques.

Mais si ton intégration est au prix de la calomnie ou de la médisance, il est évident qu'il vaut mieux y réfléchir à deux fois... et chercher, une troisième voie ? Cela peut prendre du temps. Et c'est là qu'est tout le beau de l'affaire et qui rend notre réponse véritablement unique.

Saturne est un maître qui fonctionne sur la durée. Cette lente sédimentation de son effet est le gage de son efficacité.

Tous mes encouragements.
_________________
Anna L.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
BLANDINE


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2008
Messages: 187
Localisation: Hautes Alpes

MessagePosté le: Sam 7 Fév - 18:20 (2009)    Sujet du message: conflit relationnel au travail Répondre en citant

bonsoir,

Il y a qq années, lorsque je travaillais, en général j'étais très aimée de mes élèves avec lesquels j'essayais d'abord d'établir un contact - Par contre, une de mes collègue ne m'aimait pas et moi non plus d'ailleurs

Que vous dire : à chaque fois que je la voyais de loin ou de près d'ailleurs, j'avais plus que de mauvaises pensées envers elle - Tout ce que je ne pouvais pas dire à voie haute se formulait violemment de l'intérieur - Constat : comme c'était une ancienne, j'ai eu plusieurs ennemis...

Alors, j'ai utilisé la pensée positive (rien à voir avec l'astrologie, c'est certain) - Néanmoins, à chaque fois que je la croisais je ne proférais plus d'insultes intérieures mais je la bénissais (je la surnommais la grâce, bénie soit elle.... et j'en passe)

au bout de quelques semaines, elle est venue vers moi pour faire connaissance - Nous ne sommes jamais devenues des copines mais elle a cessé de parler en mauvais terme de moi aux autres collègues (qui sans mm me connaitre , alimentaient la machine)

Maintenant, en ce qui concerne ta problématique, elle avait un bureau pour elle toute seule et tu arrives (mm si tu es une gentille personne) tu as envahi son espace vital donc elle a montré les crocs - Et à 25 ans, nous avons besoin de faire nos preuves et de marquer notre territoire - Ce qui avec l'âge ne paraît pas aussi essentiel que cela !

bon courage !
_________________
« Dieu et la Nature ne font rien en vain. » Aristote
Revenir en haut
thoron
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 385

MessagePosté le: Mer 11 Fév - 13:15 (2009)    Sujet du message: conflit relationnel au travail Répondre en citant

Ma chère Hyo,

Cette situation me rappelle trop bien ce que j'ai pu vivre par le passé dans un précédent travail, je n'avais pas alors de position "hiérarchique" par rapport à certaines de mes collègues, Si mon attitude n'était pas exempte de reproche,  il est clair aussi que régnait un intolérance que j'avais laissé s'installer, non pas en laissant faire mais justement en me remettant trop systématiquement en question.

C'est une problématique récurente chez moi.

La remise en question doit avoir ses limites. Certes tu as envahi son espace vital, mais tu n'y es pour rien et elle non plus, de plus elle était seule et voit une concurente arriver.

L'idée de la pensée positive est intéressante, mais il te faut aller au delà et planter ton territoire. Cela ne se fera pas sans conflit, tu dois avoir du rayon IV, harmonie et conflit, je connais bien cela. Chaque fois que l'on plante son territoire, il y a des conflits qui se crée, ceux qui était à la frontière de ce territoire vierge avait tendance à s'en croire les propriétaires.

Je pense que la meilleure solution est et restera le dialogue. Ne pas connaître l'autre génère de l'angoisse et multiplie les risques d'affrontements. Je ne dit pas que les choses se solutionnerons, loin de là, mais en couplant cela avec une certaine forme de détachement ou d'acceptation cela peut se limiter.

Thoron
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
BLANDINE


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2008
Messages: 187
Localisation: Hautes Alpes

MessagePosté le: Mer 11 Fév - 18:41 (2009)    Sujet du message: conflit relationnel au travail Répondre en citant

Bonsoir,

Entièrement d'accord avec toi Thoron ; la seule solution reste la communication !

Et que dis ton Mercure dans tout cela ??? as-tu regardé la position de l'astéroïde de cette gente demoiselle - cela peut être intéressant.

Blandine
_________________
« Dieu et la Nature ne font rien en vain. » Aristote
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:27 (2017)    Sujet du message: conflit relationnel au travail

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    insignis Index du Forum -> Insignis -> parlez moi de moi Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky