Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Uranus…

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    insignis Index du Forum -> Insignis -> Astrologie humaniste
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Laure Marie


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 671
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 30 Mai - 09:46 (2008)    Sujet du message: Uranus… Répondre en citant

Lorrie a écrit:
Je vous lis avec attention, apprenant à découvrir ce que décèlerait l'Initiation "version uranienne", et je vous en remercie.

A la lecture de ton commentaire, Christophe, l'idée m'est venue de développer la partie symbolique de Uranus : approfondissement dont je souhaiterais développer tout son potentiel.

Uranus, l'espace, est le substitut du nom Ouranos (Ciel) de la mythologie Grecque et désigne le Feu originel qui est le prélude à tout acte, toute chose.
Le "sanscrit Uranah" (Feu originel) désigne quand à lui le Bélier qui symbolise l'action et l'impulsion naissantes, jaillissante.

L'urne tenue par le Verseau va transmuter cette énergie du Feu originel née en Bélier, en lumière sous l'effet de la symbolique Verseau.
Le Verseau, de par son contenant - le Vase - et par son contenu - le Feu originel - qui est la nourriture d'immortalité que l'on pourrait associer au principe de la Pierre Philosophale, évoque la Coupe divine. La Coupe du Grall, si l'on désire poursuivre plus loin la métaphore.

De par cette Coupe sacrée, tenue par Ouranos, est véhiculée l'idée de la fraternité universelle.
Le Ciel de Ouranos ne cherche t'il pas à épurer et créer une transformation puissamment rénovatrice ?
Partant du principe qu'il est parti du Lion où le Soleil rayonnait, et qu'il s'est dirigé vers celui du Verseau : ne serait-ce pas l'appel à une mutation, voire à une transcendence intérieure impérieuse pour celui qui veut se détacher du joug de ce qui l'entrave et le limite ?

Cette trajectoire qu'inscrit Uranus et le Verseau, ayant "dépassé" ses antagonismes Léonins où trône le Lion fier et altier,ne définirait-elle pas une si vaste dimension qu'impalpable, inconditionnelle, à la mesure de l'Univers Céleste ?

J'ajouterai que Uranus, en tant que planète lointaine au même titre que Neptune et Pluton (si l'on accepte toutefois encore de la classer au rang des planètes...) serait dévolu à siéger dans les tréonds de notre psyché profonde, inconsciente, et elle nous mènerait à la découverte d'autres chemins de Conscience.
Ce que définiraient nos Noeuds Lunaires natals, en nous indiquant la voie à suivre.

Uranus et les Transpersonnelles ouvriraient donc largement le champ de notre Conscience dans le but de nous élever, d'aller au delà de notre personnalité de base - bagage reçu lors de notre incarnation, non immuable - que nous ferions germer, croître puis grandir.

On voit bien la dimension universelle attribuée à Uranus, le dispensateur de l'élargissement de la Conscience, l'octave supérieure de Mercure, l'éclaireur intîme, par rapport à l'élément "Conscience" du Soleil Lion qui n'est pas tant mû par cette farouche volonté de diffuser, de faire éclore toutes les fleurs de son jardin pour les offrir à l'Humanité.

Ainsi, relier Uranus et l'Initiation me parait fondamental en y incluant Saturne comme élément stabilisateur et structurant afin d'y parachever l'oeuvre d'une discipline intemporelle, qui la libèrera, éveillant ainsi notre Conscience.

En thème natal, Uranus cernerait nos libertés individuelles - celles dont nous sommes les plus friandes - se faisant l'acteur des changements, allant même jusqu'à renverser les principes, l'ordre des choses, et à désosser nos fondements les plus ancrés, nios archaïsmes les plus anciens, tous issus de notre histoire personnelle.

(J'en connais quelque chose avec Uranus natal en IV, conjoint NN et LN, + Vénus, et régent NS !)

Uranus en maison natale, prédéterminerait le renversement d'acquis que nous retravaillerions ultérieurement, à notre façon.
Par exemple, en IV, il serait le contestataire hors pair désirant se démarquer de l'influence reçue, dans le but d'innover plus tard et de repositionner les choses sur d'autres plans, utilisant d'autres shémas de pensées appris seul.

L'initiation est la base de l'évolution de notre existence pour peu que l'on désire se transformer, bien sur.
Je vous rejoins tout à fait sur ces points.

A Bientôt,

Lorrie


L'intervention de Lorrie sur Uranus dans le sujet sur l'initiation, que j'ai copiée ci-dessus, m'a donné envie d'ouvrir un sujet sur Uranus. Nous n'avons sans doute pas tous la même compréhension de cette planète, que je trouve très importante. Si cela vous intéresse, nous pourrions échanger nos idées et points de vue sur ce personnage hors norme !

En ce qui me concerne, je « saucissone » le système solaire pour structurer ma compréhension des planètes…

Il y a à mes yeux trois grandes « zones », qui réunissent chacune les planètes qui y orbitent en catégories différentes.

Le Soleil, Vénus et Mercure, astres intérieurs par rapport à la Terre, sont pour moi les planètes de l’Esprit. Conscience, amour et intelligence/esprit.
De Mars à Saturne, avec la Lune comme relais, ce sont à mes yeux les planètes de l’égo, de la personnalité, qui nous permettent de fonctionner dans le monde incarné et social.
Ensuite, nous avons les transaturniennes, qui formeraient en principe une seule catégorie, liée elle au transpersonnel.

Les découvertes récentes de « transneptuniennes » pourraient inciter à voir dans ce grand lointain deux grandes catégories de planètes, Uranus et Neptune, les deux transsaturniennes géantes, ayant un place à part, et jouant un rôle de pont entre l’égo et le grand Tout. Pluton et les autres transneptuniennes seraient alors autant de portes dévoilées par Neptune et ouvrant sur d’autres niveaux de conscience, inaccessibles à l’être humain « normal ».  On pourrait dire que Pluton et les autres cailloux lointains – Eris, Sedna, Quaoar etc – ne sont vraiment accessibles qu’à la mort, mort réelle ou mort symbolique de l’initiation.

Uranus est pour moi lié aux planètes de l’Esprit : Uranus est comme le Soleil lié à la conscience, il est l’octave supérieur de Mercure, et Vénus est sa fille sans mère, son émanation directe en quelque sorte.  Uranus est peut-être la planète qui nous permet, au début du voyage dans le transpersonnel, d’éveiller en nous réellement les planètes de l’Esprit. Mais il ne peut le faire qu’en nous extrayant du cercle répétitif des planètes de l’égo : il est celui qui fait exploser Saturne, qui fait sortir des désirs, passions et actions de Mars, des besoins d’intégration sociale et de réussite de Jupiter et de l'émotionnel/inconscient lunaire.

Cela ne m’étonne pas que nous ayons spontanément parlé d’Uranus dans le sujet sur l’initiation : à mes yeux, il est la planète – et dans le zodiaque la seule planète sans doute – qui permet  de revenir à la clarté de l’Esprit, à la dimension Soleil-Mercure-Vénus, Conscience-Amour-Intelligence, qui nous anime, et il est aussi la planète qui nous ouvre à Neptune, au non personnel, et aux transneptuniennes dont Pluton.

Avec cette lecture, je me retrouve avec quatre personnages à part : la Lune, Mars, Jupiter et Saturne. Et en effet, pour moi, ce sont bien ces quatre astres qui nous enferment dans la personnalité et le monde de l’incarnation.

C'est bien ce quatuor qui obscurcit le trio de l’Esprit, qui enferme et voile notre conscience solaire, qui abaisse Vénus et la dimension Amour et Mercure et notre Intelligence en en faisant des instruments au service de l’ego, de sa réussite et de sa sécurité. Et en nous enfermant dans l’ego, la Lune, Mars, Jupiter et Saturne bloquent de l’autre côté l’accès aux transsaturniennes et plus encore aux transneptuniennes. 

Nous avons besoin d’Uranus pour remettre le quatuor de la personnalité à sa place au lieu de le laisser soumettre toutes les autres planètes et dimensions de l’être aux seuls objectifs de la personnalité. Lorsqu’Uranus joue son véritable rôle, on peut penser que le quatuor de la personnalité, Lune, Mars, Jupiter et Saturne, prend sa place juste, une place, somme toute, assez petite, utile pour fonctionner dans le monde de l’incarnation, mais qui n’a pas envahir tout l’horizon.

Evidemment, là, on tombe sur Chiron, dans son rôle de relais et clé entre Saturne et Uranus ! Le passage majeur, sans doute.

Bien sûr, cette manière de voir est personnelle et peut-être ne serez-vous pas d’accord…

 

_________________
« Si un homme ne suit pas le rythme de ses compagnons, peut-être est-ce parce qu'il entend le son d'un autre tambour. » - Henry David Thoreau
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 30 Mai - 09:46 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Anna


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 704
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 30 Mai - 19:00 (2008)    Sujet du message: Uranus… Répondre en citant

bonjour à tous
hello Laure-Marie,

Oh je me doute que nous n'avons pas tous la même appréhension d'Uranus, en dépit de tous les livres et doctes auteurs que nous avons tous ingurgités patiemment. Smile

Pour ma part, je n'ai pas une vision très claire d'Uranus... Comment puis-je expliciter cela pour éviter le flot bienveillant de liens et d'explications qui ne manqueront pas de survenir si j'ai l'innocence d'avouer une telle chose ???
Je sais certaines choses sur Uranus, je connais les contours qu'on lui donne. Mais il y a toujours un "mais".

Avec l'idée qu'il ne résonne pas complètement en moi, qu'il ne fait pas vibrer la cloche de mon âme d'un tintement haut et clair.
Lorsque je lis certains textes ou certains auteurs, sur des sujets divers et variés, certains me font m'exclamer : c'est exactement ça ! Je suis surprise et remuée de ce que j'ai lu, et c'est comme si toute la conception que je "découvrais" ne faisait que réveiller en moi ce qui le savait déjà. Appelez ça reconnaissance, raboutage intime de symbole, ce que vous voulez...

Une part de moi attend toujours ce tintement...
Je me suis déjà trouvé en haut d'un campanile au moment où la grosse cloche se met à sonner... C'est une expérience que je qualifierais d'uranienne : d'abord on est surpris (franchement), ensuite on protège direct ses oreilles mais c'est comme si tous les pores de la peau étaient des oreilles : les coups résonnent en vibrations et en ondes, et répandent leurs vagues concentriques dans tout le corps... Donnant le sentiment d'être traversé par une puissante vague énergétique alors qu'elle n'est que... sonore.

Surprise, et énergétique, empreinte inoubliable et pourtant ponctuelle : voici pour moi Uranus !

C'est la première planète qui m'ait littéralement connectée avec l'invisible, puisque je l'ai longtemps méconnue, ignorée. Non pas volontairement, par dédain, simplement qu'elle n'avait pas de contours, et que j'avais du mal à raccorder ceux-ci à du vécu.
Uranus était donc une "planète en creux" dans ma jeune réflexion d'astrologue : indiscernable, dans l'orbe de la LN qui étendait sur elle son velours noir opaque, elle m'incitait donc à la deviner puisque je ne pouvais pas la "percevoir". Or la divination n'est que l'usage de l'intuition, et l'intuition est un attribut uranien.

Autour des années 2000, j'ai rencontré des uraniens. Je pense que j'en ai fait une indigestion, ou une sorte de réaction allergique à cette inoculation massive. Je n'entendais parler que de Conscience (terme nébuleux qui me semblait prononcé avec trop de morgue) : conscience sociale, conscience politique, conscience du monde, conscience de groupe... et je n'étais renvoyée qu'à une chose : je n'avais rien de tout cela. Cela ne me parlait pas, cela n'était pas pour moi, je n'en étais pas là et il n'était pas temps.

Aujourd'hui, je ne peux que constater qu'il m'aura fallu sept années pour que ce terme revienne à moi comme neuf et rénové, purifié de certaines scories et fortifié par une recherche personnelle qui me le rendent moins antipathique.
En ce qui me concerne (et je suppose eut égard à mes dispositions natales où Lion et Verseau sont encombrés d'axes mathématiques), sans une conscience de soi affinée, clarifiée et purifiée (le Lion Blanc), j'ai le sentiment que la Conscience universelle... peut attendre ! Smile

***
 
Pour commenter ton exposé sur le saucissonnage du système solaire, Laure-Marie, j'avoue qu'il est pour mon type de pensée, un peu déroutant.
Il repose en effet sur des trinités... Mais il reste pour moi "imprévisible".
Lorsque tu évoques : Soleil, Mercure, Vénus en tant que planètes de l'Esprit, et Lune, Mars, Jupiter, Saturne comme planètes de la personnalité, que signifie pour toi les transpersonnelles en tant que non personnelles ???

En appeler à la trinité Personnalité, Ame, Esprit me fait penser qu'il va y avoir une progression d'une part et qu'elle va suivre un certain ordre cohérent et spatial dans le système solaire.
Or ici, la personnalité est "au milieu", d'une part, et l'histoire ne dit pas si par "non-personnel" pour les transsaturniennes, tu signifies automatiquement Ame.

Dans mes références, c'est l'Ame qui est au milieu entre l'Esprit et la Personnalité.
Si l'on accorde aux trois première planètes intérieures (Soleil, Mercure, Vénus) une dimension Esprit, j'attends que les planètes suivantes soient Ame. Et celles du fond : personnalité.
C'est un découpage mécanique, mais il est logique.

D'ordinaire, je lis plutôt que les planètes intérieures sont "ultra personnelles" : Soleil Mercure Vénus sont les éléments les plus saillants et distinctifs de la personnalité (et on oublie alors la Lune au niveau du sens...).
De Mars à Saturne, les "semi-collectives" sont considérées comme "moins personnelles", et pourraient donc être vues comme "Ame".
Pour finir par le système solaire extérieur. l'Ame comme l'Esprit sont par définition non-personnels. Reste à savoir si on rattache aux grosses du fond la dimension Ame ou la dimension Esprit.

Je signale que les travaux Eso en cours proposent "ce qu'il y a au delà de notre système solaire" pour la dimension Esprit : il ne s'agit donc plus de planètes, mais d'Etoiles. En d'autres termes "les étoiles fixes".

Dans une telle optique, plus on est près du soleil, plus on est dans le personnel, plus on s'en éloigne plus on va vers l'Esprit (Etincelle divine, Soi, selon les termes que vous voulez donner).


Il est juste également que les trois planètes intérieures soient considérées comme hautement spirituelles et sacrées, mais c'est alors une autre lecture qu'on en fait et qui n'a que peu à voir avec un appui sur leur géospatialisation.

Il est certain que ma compréhension apprécie quelque chose où "la personnalité n'est pas au milieu" et où il y a une progression logique. Mais peut-être que ce n'est tout simplement pas juste. Et qu'il faut considérer les choses géocentriquement et non point héliocentriquement.
Si on met la Terre au centre du Système solaire, alors il est "normal" que la personnalité "soit au milieu" et les dimensions Ame et esprit rejetées à sa périphérie...


Une autre manière de voir "logique" pour lui, aurait été un découpage :
Esprit-Ame - Personnalité - Inconscient.
Avec les planètes intérieures, puis le quattuor de la personnalité, et les transaturniennes dans le rôle de l'Inconscient.
Certains travaux ont tenté de rapprocher en effet les transaturniennes de l'Inconscient, mais les avis biglent un peu quand il s'agit de dépêtrer qui est quoi dans l'Inconscient.
L'Ame, lorsqu'elle reste inconnue à notre personnalité ... est dans l'Inconscient. Mais est-il juste de la faire voisiner avec les pulsions primaires héritées de notre nature animale ???

Bref mon mental réclame un modèle mathématique cohérent Laughing auquel on peut se tenir de bout en bout. A vot bon coeur, m'sieurs dame pour une pauvresse qui a trop de Rayon 5... !

_________________
Anna L.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Laure Marie


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 671
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 30 Mai - 19:46 (2008)    Sujet du message: Uranus… Répondre en citant

Laughing   Laughing   Ton humour est délicieux, Anna !

Bon, là, je cavale entre tout un tas d'activités… Mais tes remarques me font réfléchir et c'est exactement ce que j'espérais : que mon "exposé" qui se donne l'air d'être carré (   Razz )  amène certains d'entre vous à débattre, lequel débat me permet d'avancer, de casser mes carrés, et de mieux comprendre…

J'y reviendrais…

A plus !
Wink
_________________
« Si un homme ne suit pas le rythme de ses compagnons, peut-être est-ce parce qu'il entend le son d'un autre tambour. » - Henry David Thoreau
Revenir en haut
Laure Marie


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 671
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 09:29 (2008)    Sujet du message: Uranus… Répondre en citant

Anna je vais réussir à faire tenir mes carrés dans un rond… Laughing

J’ai employé mon propre langage, inadéquat ! J’appelle Esprit ce qui correspond à ce que tu appelles âme… Quand à l’Esprit, dans le sens divin, je ne le mets pas dans le système solaire. Sedna, éventuellement relayée par Eris ( ? - C’est à voir…)  serait à mes yeux le seul point de contact avec l’Esprit dans le sens « Baileysien ».

Le Soleil, Vénus et Mercure sont pour moi différents des autres planètes, et en effet j’aurais tendance à penser qu’ils sont directement liés à notre âme et que c’est aussi eux, quand ils vibrent à leur meilleur niveau, qui peuvent entendre l’Esprit. Pire, en contradiction avec une grande majorité d’astrologues, j’aurais tendance à mettre Vénus au sommet de ce trio… Vénus, fille d’Uranus, et maîtresse de l’âm(our)…

La Lune, Mars, Jupiter et Saturne, sont pour moi les planètes de l’incarnation, de l’habit « personnalité ». Et je persiste à estimer qu’Uranus est l’astre qui peut les dépasser, et du coup, ouvrir le Soleil, Mercure et Vénus à leur dimension « âme », qui sans cela est voilée par la Lune, relayant Mars, Jupiter et Saturne.  

Voile qui maintient le Soleil, Vénus et Mercure dans des rôles en-dessous de leur potentiel (= qui nous coupe de notre âme). Du coup, le Soleil devient une affirmation du petit « moi je », Vénus s’emmêle sans cesse avec la Lune et fait de l’émotionnel loukoum, et Mercure parade comme un crétin en affichant ses connaissances.

Je ne respecte pas la logique de l’éloignement progressif, mais en un sens, entre le Soleil et Saturne, on est dans la personne, et cela ne me semble pas étrange que l’âme soit « à l’intérieur » et la personnalité plus loin, englobant ce noyau, à la manière d’un habit – et masquant aussi ce noyau, comme un vêtement, le séparant de ce qui est au-delà.

Uranus, Neptune et les planètes de la ceinture de Kuiper dont Pluton, sont pour moi des planètes non personnelles, qui nous permettent,  si l’on peut dire, en tapant à la porte, de sortir de la perception bornée qu’offrirait le seul monde de l’incarnation et de l’agrégat âme-personnalité.  

Mais pour moi, seuls le Soleil, Vénus et Mercure nous permettent d’entendre les transpersonnelles. Le lien que l’on a tendance à faire assez spontanément entre Mercure et Uranus d’un côté et Vénus et Neptune de l’autre, me semble parlant. Y aurait-il un lien du même ordre entre le Soleil et les planètes de la ceinture de Kuiper ? C’est peut-être une piste à explorer, je n’en sais rien.

Je persiste en tout cas à estimer qu’une personne née avec un thème où il y aurait seulement la Lune, Mars, Jupiter, Saturne, et les transpersonnelles serait en un sens par vraiment  viable, car il n’y aurait personne, dans la personne, pour relayer les transpersonnelles…

Bref, mon schéma carré est tout à fait personnel ! Mais j’y tiens ! En tout cas pour l’instant… Si ça se trouve, demain, je verrais les choses autrement ! Okay

Bon, mon jardin attend, je file !  


_________________
« Si un homme ne suit pas le rythme de ses compagnons, peut-être est-ce parce qu'il entend le son d'un autre tambour. » - Henry David Thoreau
Revenir en haut
Lorrie


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 804
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 18:26 (2008)    Sujet du message: Uranus… Répondre en citant

Bonjour à tous,

Je vous donne ma propre version de ma conception des planètes personnelles et transpersonnelles, puis je définirais ma théorie de celles que j'attribue appartenir à l'Ame/Esprit/Conscience et celles dévolues à la Matière/Densité/Personnalité.

Voici tout d'abord les caractéristiques des dix planètes, travaillées à ma façon :


Le Soleil.
Il est le chef d'orchestre du thème où s'articulent les autres planètes.
Celles-ci sont les musiciens nantis de leurs instruments qui sont autant d'outils inachevés au départ, et qui élèvent des sons à réunir par le Soleil.
En analogie avec notre coeur, cet astre de lumière rayonne de chaleur et de vie ; Il offre la faculté de sublimation dès lors que nos aspirations se détachent de leurs supports matériels qui les enracinaient.
Il détermine enfin l'énergie spirituelle contenu en germe au fond de nous, l'idéal profond vers lequel nous tendons de toutes nos forces et le génie créateur amené à notre conscience.


La Lune.
Astre de nuit, elle est l'enfance riche d'inconscients, de fluctuations et de rêveries où sont articulés les subjectivités et les instincts primaires du jeune âge.
Les paradoxes liées à la Lune s'expriment par sa face cachée une partie du mois, de celle qui éclaire nos nuits durant l'autre partie, dénotant là la dualité de sa nature psychique.
Arborrant sa lueur durant ses phases nocturnes cycliques, elle est le prélude des rythmes incessants et constamment renouvelés de toute Vie auxquels la Nature et l'Homme lui sont assujetis.
Elle est l'empreinte de nos mécanismes émotionnels et régit notre vie organique et végétative.


Mercure.
Il est le substitut fondamental de nos raisonnements et l'expression verbale de nos idées. Il ne résume pas l'intelligence, mais détermine le type d'Intelligence selon ses dispositions natales.
Sa nature androgyne relayée par les planètes qui l'aspecteront, élaboreront et pèseront ses
pensées-semences en participant à l'ébauche d'actes, de projets à venir.
Il dépend selon moi pour une large part de la teinte qu'il aura prise selon les planètes qui l'auront fardé, annobli, auréolé et panaché d'un Feu intérieur plus ou moins vivace. Alors il s'exprimera créativement, transcendant sa curiosité ludique en une gamme d'expériences constructives qui enrichiront durablement l'intellect.


Vénus.
Astre d'attraction suprême synthétisé par le terme de l'Amour, il préside à l'affectivité sous toutes ses formes.
Selon l'influence des autres planètes, Vénus exprimera plus ou moins bien ses antagonismes tant il est facile de constater les diversités du genre humain dans ce domaine.
Les aspects reçus éluderont sa destinée affective en composant sur le clavier les tons d'affects dans une gamme in crescendo, allant du simple attachement à l'amour-passion, en passant par l'amour quasi mystique.


Mars.
Astre de feu et d'action, son expression instinctive puissante détermine le type d'énergie reçue, qu'elle soit contrôlée ou pas.
Davantage primaire et sexuel que l'astre du Soleil, Mars est la résultante de notre cerveu dît reptilien
celui-là même hérité de l'Homo-Sapiens, dans la région limbique du cerveau, siège de nos instincts archaïques vitaux.
Il est l'instigateur de toutes nos pulsions, désirs, envies, et participe à l'expression de nos tensions et aversions. Il est l'astre de l'Intensité et comme tel, il nous prédispose au combat, que celui-ci soit vécu intérieurement, ou au contraire, extériorisé. (Le militaire, le sportif, le casse-cou)


Jupiter.
L'astre le plus volumineux.
Il amplifie la résonnance de tout astre qui gravite à ses cotés ou qui l'aspecte. A l'instar du Soleil et de Mars, les autres astres qualifiés de chauds, Jupiter joue sur une pléthore de sentiments qu'il exalte et enrichit usant de son charisme légendaire.
Jupiter «absorbe» à sa manière les personnelles qui l'approche, et il les « fécondent » en disséminant ensuite aux alentours les étamines recueillies du pistil pour le meilleur, ou pour une surabondance inadaptée.


Saturne.
Astre de restrictions, le manque que l'on ressent déssert l'expression dans un premier temps, avant de fermenter et de donner naissance à une oeuvre patiemment élaborée, mûrie, et qui donne le meilleur d'elle-même avec le Temps... (comme le bon vin, parait-il)
Rudhyar le définit comme les bases de notre individualité en les situant à l'intérieur d'un cadre stable et structuré.
Saturne constitue un frein dans notre personnalité dès lors que nous nous empêchons d'évoluer en nous réfugiant à tout prix dans un système de sécurité clos et vite sclérosant. Là, nous nous y enfermons, et nous nous croyons à l'abri, mais nous avons emprisonné notre âme, et ses desseins.
Saturne est le « vieillard » respectueux du Zodiaque : L'Homme Sage et Accompli par qui l'Apprentissage de toutes les valeurs morales s'acquiert avec le Temps ; A son image d'Ermite, d'Ascète, ou celle de Chercheur.




Puis viennent les planètes éloignées du système solaire, celles dîtes «collectives» chargées selon moi de désobstruer la route de ce qui l'encombre et qui nous voile la vue.
Tout dépendra en fait de notre stade d'évolution et du degré d'éfforts que nous aurons fournis, selon moi. De la somme de ces petites victoires remportées sur soi-même, sur nos vieilles peurs ou nos faiblesses tenaces, se dessinera l'ébauche d'un «Moi» corrigé et dont l'inutile aura été compris avant d'en être oté. Dans la mesure du possible.


Uranus.
Avec cet Astre, on quitte le Septénaire des Anciens pour nous engouffrer chez lesTranspersonnelles
qui participent à l'Inconscient collectif et aux planètes dîtes générationnelles lorsequ'elles s'aspectent ensembles.
Découverte lors de la Révolution Française, Uranus intègre les principes de Libération, de modernisation, des émancipations culturelles et autres, et participe activement à faire reculer toutes les barrières etniques, de languages, de religions et d'idéologies, véritables clivages humains.
Uranus promulgue la Liberté d'Etre, en toute égalité, tout simplement.


Selon moi, Uranus représente les multitudes connexions existantes dans l'humain au même titre que les millions de synapses qui s'échangent autant d'informations dans notre cerveau.
Il est l'élément électrique centralisateur de notre psyché et de notre mental réunis et inter-agit à l'impulsion instantanée à la vitesse de l'éclair.
Pour ma part, je le dépeindrais bien comme un catalyseur qui transforme en profondeur, sans recréer, car ceci est l'apanage de Pluton.
Uranus est la prise de conscience de nos actes, de notre Etre : Selon ses aspects, il a à charge d'éclairer lucidement, non sans bousculades au préalables, et est porteur d'une initiation.
Il mènerait bien sa tâche d'éveilleur mental et de conscience dès lors qu'il aurait réussi à transmuter les paradoxes les plus intîmes contenus au fond de chacun de nous.


Neptune.
Astre, selon Jung, qui représente la fonction transcendente.
(De même que pour Uranus et Pluton)
Neptune, planète dont les fonctions sont beaucoup contemplatives, offre de multiples visages et incline aux idéaux élevés, absolus. Il est la somme de nos aspirations spirituelles, mystiques, informelles parce que indécises et sans contours définis.
Il se délecte dans ses breuvages spirituels dont il s'abreuve abondemment l'esprit, et invite à faire partie d'un tout, d'une autre dimension, d'être inclus dans un groupe, une appartenance, à visée idéaliste, voire utopique.
S'il se défait de ses tendances d'apparâts et d'esbrouffes, Neptune aura gagné la partie contre l'influence qui l'incite à se pervertir dans l'iréel.


Pluton.
L'astre le plus « brûlant » par excellence, bien que déclassé depuis peu au titre de planète naine...
(Je laisse chacun se faire son idée, que je réfute, personnellement)
Incandescent, «en fusion», Pluton est la puissance absolue à l'instar de l'atome.
Il est la clé d'une porte qui ouvre sur un monde autre que celui de Uranus et de Neptune dans le sens où il nettoie en profondeur, alors que Uranus éveillait et que Neptune incluait, reliait à l'invisible.

Pluton ne procède pas à l'élaboration de création comme le Soleil : il les ausculte.
Il fait ressortir l'éclat des vieux cuivres d'antan, leur donne une nouvelle jeunesse, les lave en les faisant paraître plus authentiques. Il les débarasse des impuretés, de tâches occasionnées par la rouille et redonne l'éclat du neuf aux vieux outils forgés dans l'acier terni.

Il a pour tâche de remettre à neuf ce qui était usé, notre esprit y compris...
Il fait ressortir du fond d'un tiroir les vieux parchemins que l'on croyait perdus.
En fait, il est le rénovateur de notre Ame/Esprit/Conscience, si tenté qu'il soit de relier ces trois termes ensembles à la même signification.

Il régénère les parcelles éparpillées en nous, recolle nos morceaux d'âmes brisées : Il serait le Médecin des Transpersonnelles, éclairant dans les ténèbres d'où il est plongé.
Il lave du sang et de la honte, du mépris et de la rage contenu que l'on ne peut exulter : Il lève le voile sur les secrets, les refoulements, sur nos consciences obscurcit par le poids du silence.

Pluton fait tait table rase d'un passé qui n'a plus lieu d'exister, transcendant ainsi les Lois de répétitions karmiques, et amenant avec lui le Dharma, outil de réhabilitation spirituel.




Afin d'orienter mes recherches, j'ai poursuivi en tenant compte de l'élément de chaque planète.

Uranus, planète dont l'élément est « sec », éveille Mercure.
(L' octave dîtes supérieure concerneUranus, planète de l'Esprit et du ralliement aux causes, mêmes les plus perdues)

Ne pourrait-t'on relier Uranus, planète transpersonnelle et en tant que telle, transcendente et initiatrice en partant du même principe aux autres planètes dîtes « sèches » ?

Ce qui argumenterait en faveur du Soleil, l'astre de Conscience et de notre génie créateur, prélude aux expressions de la maison V, les plus diverses, mais aussi Saturne, le deuxième Maître du Verseau, soit dit en passant... Le co-héritier de la lignée Uranienne.
Saturne « uranisé », initié au même rang que le Soleil et que Mercure :
Nous aurions le « tripode » , élément constitué de trois planètes (au lieu de barres version moderne)
comprenant le Soleil, l'astre de Vie, de Mercure, astre de l'intellect de des conceptions-réflexions qui nous distinguent de l'animal, et de Saturne élevé au rang de « maturateur « céleste.

Et si nous imaginions un système maîtrisé par Uranus en haut de l'échelle, auquel seraient soumis le Soleil, Mercure et Saturne qui tourneraient par rotations régulières autour de Uranus, donnant le tempo au groupe de planètes dont le point commun serait de s'exprimer par l'élément « sec « ?


Mars est également dôté de l'élément sec : mais je ne l'intègre pas personnellement au travail de Uranus transcendant et initiant l'alliance du Soleil et de Mercure : Ces deux astres, l'un de Vie et l'autre du mental prêt à se dépasser pour atteindre le «Corps Causal», évoqué en Astrologie ésotérique dans un autre topic.

Je rangerais Mars pour ma part dans la catégorie des planètes « Matières «, denses, dont le ferment de base est si solidement ancré en nous, indissociable de notre esprit, que l'on ne parviendrait pas à en extraire le substrat régénérateur et bienfaisant. Mars ne me paraît pas assez « docile « pour ce faire...
Pour faire plus simple, je dirais que l'on pourrait très bien écarter Mars, tant dans ses énergies de combats que ses instincts ramenés au système limbique, pour assimiler l'Initiation des Transpersonnelles.


De la même manière, et toujours selon moi, je rangerai les planètes dîtes « humides « que sont
la Lune, Vénus et Jupiter sous l'égérie de Neptune : l'inititiateur de la fonction « Groupe ».


La lune car je n'écarte pas la possibilité qu'elle est la source de notre imagination et que d'elle nous parvienne un flot d'informations qu'il suffit juste de canaliser et de discipliner avant qu'elles ne s'exaltent trop.
La Lune initiée par Neptune serait le terreau riche et ensemencé, fertilisé, fécondé à l'extrême.
L'imagination prélude aux breuvages spirituels neptunniens, dans toute sa Foi, source d'aptitudes créatrices et aetistiques. L'Art n'ouvrirait-il pas sur une dimension intemporelle, vers l'amour de la création qui sublime celui plus «terre-à-terre» ?
N'est-t'il pas source de transcendence, vécu de cette façon ?


Vénus parce que participant à la beauté de toute chose et à l'harmonie dès lors qu'elle s'encadre de structures respectables qui lui permettent de donner le meilleur d'elle-même.
Vénus initiée par Neptune serait tout aussi fertiliseé que la Lune, et engendrerait intuitions fulgurantes, capacités créatrices hors pairs ou don de la musique et du chant, hyper-récéptivité, moteurs d'annoblissements et ciment d'éveils sur le plan personnel au niveau du subtil, de l'esprit.


Jupiter, dernière planète dîte « humide « initiée à Neptune : ce duo se rejoints déjà par maîtrise des Poissons, douzième signe, régit par Neptune.
L'expansion jupitérienne alliée à l'idéal altruiste de Neptune, qui le chapôte : L'exaltation jupitérienne au service de l'accomplissement de Neptune qui le chapôte.
N'obtient t'on pas une brillante combinaison lorseque l'on observe Neptune du haut du second tripod, initiant ses ouailles Lune, Vénus et Jupiter ?


Il me plait de les rassembler en deux groupes bien distincts : celui des éléments secs, plus enclins à réfléchir, élaborer, vivre de leurs cellules grises, et celui des éléments humides, constitué de souches sensibles, récéptives, douces et généreuses dans leurs expressions.
Ceci, en les évoquant toujours au niveau de l'Ame/Esprit/Conscience/Corps subtils.

Enfin, pour clore ces deux quatuors, je placerais en trône suprême Pluton, qui seul serait le décideur de la rénovation nécéssaire des planètes des deux tripods, aidé de ses deux charpentiers : Uranus et Neptune, bien sur.


C'est une nouvelle conception, toute personnelle, mais les éléments rassemblés en Sec/Humide m'ont paru bien pertinent et j'ai préféré opter pour le moins de divisions possibles.

Mars serait donc à mon sens, le seul élément « personnalité « matière dense.
Celui qui ne se laisse pas « travaille «, qui va de son propre chef, de ci, de là, énergie comprise, seul.


Cela étant entendu que ces deux quatuors s'exprimeraient en thème sur leurs « disciples « appartenant à l'élément sec ou humide à la condition de les aspecter dans le thème natal, bien sur.

S'il n'existe pas d'aspect entre le maitre dun Quatuor, soit par exemple Neptune, et si d'autre part, Pluton n'intervient pas non plus par aspect avec une planète que nous nommerons Vénus, il sera difficile de « révéler « l'essence vénusienne par l'initiation Neptunienne et/ou Plutonnienne.


Mon raisonnement est peut-être trop ardu ?

Ce n'était que mon point de vue.

Bien à vous tous,

Lorrie.
_________________
"La conscience est la voix de l'âme, les passions sont la voix du corps... elle est à l'âme ce que l'instinct est au corps."
Rousseau, Émile, IV.
Revenir en haut
Anna


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 704
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 19:56 (2008)    Sujet du message: Uranus… Répondre en citant

Bonjour à tous,

Ok Laure-Marie ! Laughing
Il est toujours réjouissant pour moi d'observer ce mouvement qui pousse vers autrui quand on sent que notre propre réflexion ne nous satisfait pas pleinement. Il faut être solide pour cela et ouvert.

J'ai bien aimé comment tu as campé les "personnages" de Vénus, Mercure et du Soleil lorsqu'ils sont "seulement" vécus à leur octave inférieure.
Mais je pense que dans un conception de l'astrologie la plus ouverte, il n'y a pas de planètes qui soient purement cantonnées à leur octave basse et qu'en chacune réside aussi un plus haut potentiel.

Uranus - puisqu'il est question de lui - ne sera donc pas seulement le rebelle, individualiste à tous crins, anarchiste, amoureux de tout ce qui peut être bizarre pourvu que ce soit différent...
Ceci serait son octave basse sans qu'il soit besoin d'évoquer Mercure pour le rôle d'octave "inférieure".
Je pense que Mercure a intrinsèquement sa propre acception positive et la plus "spirituelle" sans devoir s'en remettre forcément à Uranus...

Il y a une effectivement une théorie qui veut que les trans-saturniennes soient mieux "comprises" lorsqu'elles sont relayées par des planètes "personnelles". Mais sur ce site nous ne faisons que parler de cela : des énergies plus grandes que ce que nous sommes cherchent un canal et un support pour s'exprimer au sein de la personnalité (ou du territoire de nous-mêmes que nous reconnaissons comme stable et familier).

Après, je ne sois pas sûre qu'il suffise réellement de "taper à leur porte" pour qu'ils ouvrent. Parce qu'on est dans le non personnel je sais d'expérience que notre volonté (celle de notre personnalité) n'a justement pas de prise sur ce qui la dépasse...

Comme l'a demandé (innocemment ?) Christophe, qui décide lorsque nous sommes prêts pour le renouveau proposé par Uranus ? L'astrologue débutant dira : facile, c'est le transit qui déclare qu'il y a une opportunité pour nous à saisir (ou à subir).

Uranus, je le vois comme à chaque fois de sa main douce et tenace me ramène sur le chemin de la question du libre arbitre, c'est sur ses terres aussi (la Liberté).
Je pense qu'il partage avec d'autres planètes lentes, la largeur de vue des immortels (ceux dont le cycle dépasse la vie humaine) : aussi lorsqu'il entre en contact avec notre chère loukhoum ou notre bon vieux crétin, il reste l'espoir que quelques secondes nous décollions le nez du quotidien, le cou tordu vers le ciel pour regarder passer son avion à réaction, à rêver du futur, de la vitesse de la lumière et d'autres choses auxquelles l'ordinaire ne nous permet pas de penser tous les jours...
Wink

(Lorrie, ton raisonnement n'est pas ardu).



_________________
Anna L.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Laure Marie


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 671
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 08:39 (2008)    Sujet du message: Uranus… Répondre en citant

J’ai des tas de choses à dire, mais pas le temps !

Juste :

En effet, Lorrie, ce « classement » sec-humide est interessant. Mon pb : le rôle que tu attribues à Pluton… A voir…

Et dans ce que tu dis, Anna, oui, bien sûr, il y a toute une gamme me semble-t-il entre l’état éclairé et non éclairé d’une planète. Et oui, aussi, Uranus dans son octave inférieur, ça existe, ça existe même beaucoup !!! Et Neptune aussi, entre nous soi dit, et c’est même assez catastrophe, sans parler de Pluton…

Les transpersonnelles ne vibrent pas spontanément à leur meilleur niveau, bien au contraire…

Bon, il faut vraiment que je me bouge…

A bientôt.

_________________
« Si un homme ne suit pas le rythme de ses compagnons, peut-être est-ce parce qu'il entend le son d'un autre tambour. » - Henry David Thoreau
Revenir en haut
Christophe
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 1 Juin - 21:29 (2008)    Sujet du message: Uranus… Répondre en citant

Bonsoir,

Voici comment je sens les choses,

Soleil à Mars : sphère de la personnalité intime de l'homme ordinaire

Jupiter et Saturne : sphère de la personnalité sociale de l'homme ordinaire

Chiron : clé préparant à recevoir l'énergie des trois autres planètes, à passer de la sphère sociale à la sphère transcendante

Uranus, Neptune et pluton ; sphère des trois qui demandent à la personnalité de transcender ses nombreux petits caprices pour aller à la rencontre de l'universel, pour s'unir à l'universel, pour mourir et renaître à l'universel

Le plus grand potentiel et le but à atteindre et à actualiser demeure le Soleil.
Cela est vrai pour la personnalité, simplement car la majorité des individus se disent bélier, balance ou poissons alors qu'ils ne savent pas que c'est le soleil dans une des constellations (du zodiaque saisonnier) qui détermine leurs signes. Et la plupart d'entre nous ne connaissent pas leurs signes Ascendant.
Dans nos sociétés occidentales nous fonctionnons avec une conscience limitée à la sphère de la personnalité. Mais nous ne sommes pas que cela, nous sommes bien plus qu'une simple personnalité, nous avons une âme ! BINGO ! Et je dirais nous sommes une âme !

Nous fonctionnons à l'intérieur du connu entre Soleil qui chauffe et éclaire, La lune qui brille le soleil, Mercure, vénus et mars qui stimulent nos neurones, nos muscles, nos désirs et nos envies. Puis Jupiter et saturne nous proposent de participer à la dynamique du groupe social en travaillant dur, en nous mariant, en faisant des enfants, en construisant notre retraite, c'est très important la retraite. Et puis avec un peu de chance nous mourrons de vieillesse en ayant été admirés par nos voisins.

Mais c'est sans compter sur Uranus qui te donne envie de te teindre les cheveux en vert et Neptune de te mettre nu(e) dans l'herbe avec tes deux voisines et leur frère et pluton qui te donne envie de lâcher ton chien, un rottweiller sans muselière, sur ce con de voisin qui joue du clairon du matin au soir...
Et puis, un jour, tu ne sais, mais ça pulsait tellement fort , que tu passes à l'action et te voilà à rendre des comptes à la cour des grands. Les cheveux verts c'est débile dans une banque, nu dans la rue et puis quoi encore exhibitionniste !!!, et ton rottweiller a bouffé le clairon et est mort étouffé et toi tu portes plainte contre ton voisin.

Et là, tu te rends comptes qui tu ne te maîtrises pas si bien que cela, d'ailleurs te connais-tu vraiment ? C'est quoi ces pulsions qui jaillissent tel un feu d'artifice à ta conscience ? Mais ce n'est pas moi, c'est l'autre me diras-tu. C'est comme ça, hein ! Tu as raison, c'est bien plus facile comme ça. Rendors toi mon frère, demain nous ferons la guerre.

Heureusement qu'il y a Uranus ce faiseur d'enfants... Au diable ces horribles créatures ! Est-ce moi qui aie créer cela ? Et oui et tu te feras couper les roubignolles un jour, tu verras.
Heureusement qu'il y a Neptune ce faiseur de miracles brumeux qui nous incline à nous dépouiller de nos possessions pour le salut de notre âme...
Heureusement qu'il y a pluton, ce ravisseur de jeune fille qui par son horrible rapt commet l'énorme indélicatesse de séparer la fille de sa mère pour en faire une reine.

Uranus, l'éveilleur aux ondes folles qui nous ouvre la voie de la LIBERTÉ...
Revenir en haut
thoron
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 385

MessagePosté le: Lun 2 Juin - 10:58 (2008)    Sujet du message: Uranus… Répondre en citant

A tous,  
 
je suis toujours émerveillé par la qualité de vos participations. Si je suis silencieux, c'est parceque je manque de temps mais aussi parceque je pense la plupart du temps comme vous.  
Je voudrais parler de la division corps âme Esprit, cette division totalement humaine et aristocélienne, n'est qu'une façon pour l'homme d'aborder ce qui est plus grand que lui.  
 
L'homme prend d'abord conscience de son corps, et donc de son environnement matériel particulier, celui dans le quel il évolue. Cela comprend les relations sociales, et familiales. C'est ce que j'appelle le travail sur la pierre brute. LEs planètes vont de saturne au soleil. Puis l'homme devient conscient de sa dimension spirituelle. Il comprend qu'il a une âme, il en devient conscient, puis entre en contact avec elle. Cette âme est pour moi le lien entre le plan de la personnalité et celui de la divinité. Si il y a un pont entre l'âme et la personnalité, l'âme est le pont entre le terrestre et le divin. Le travail sur le réveil de l'âme est celui du compagnon qui devient lui même et  ne se confond plus avec sa personnalité.  
 
Pourquoi considèrons nous qu'uranus est plus vectrice de l'initiation ?? Je ne pense pas qu'il en soit le seul vecteur, par contre Uranus apporte l'éveil ou 'illumination. Uranus c'est le chaos, cela ne veut pas dire que tout est désorganisé, mais que tout reste en germe. Uranus contient ce qui est incréé, la lumière en devenir et qui ne peut prendre forme que par la séparation engendrée par saturne.  
 
L'initiaiton a pour objet de nous mettre en contact avec la réserve de lumière contenue dans le chaos, pour que nous puissions le manifester. Notre difficulté avec cette notion vient de la transformation du sens des mots. Chaos est devenu symbole de troubles de désordres, et non de manifestation en devenir.  
 
C'est avec l'apparition de la lumière que la création s'organise,. Mais la vie ne commence qu'au moment ou la lumière est crée. C'est la lumière qui permet la manifestation de ce qui est dans le chaos.  Uranus, nous semble la planète de l'initiation car elle nous relie à l'Esprit, au delà du corps par son approche de la totalité manifestée et non manifestée.  
 
Oh la la j'ai l'impression d'être terriblement affreux dans mes paroles.  
 
Thoron  
 
 
 
 
 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Shayne


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 332

MessagePosté le: Mar 26 Avr - 12:28 (2016)    Sujet du message: Uranus… Répondre en citant

C'est avec plaisir que je regarde votre site ; il est formidable .j'ai bientôt quatre vingt printemps et je passe du temps vraiment très agréable  à lire vos jolis partages .Continuez ainsi et encore merci.
voyance gratuite en ligne
Revenir en haut
Shayne


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 332

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 09:03 (2016)    Sujet du message: Uranus… Répondre en citant

Bravo ! Votre Forum est l'un des meilleurs que j'ai vu !
voyance gratuite en ligne
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:46 (2017)    Sujet du message: Uranus…

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    insignis Index du Forum -> Insignis -> Astrologie humaniste Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky