Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Chiron conjoint Saturne, Poisson / V

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    insignis Index du Forum -> Insignis -> Les astéroïdes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Anthros


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 212

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 22:42 (2007)    Sujet du message: Chiron conjoint Saturne, Poisson / V Répondre en citant

Je vous rapporte ci-dessous une étude sur Chiron commencée avec Lorrie .
Cette analyse est en cours ...
Le début est quelques part .....mais il s'agit d'étudié dans mon thème,
la maison V en poisson, ou s'y trouve la lune noire à 15°  et Saturne conjoint à Chiron 28°
Chiron est en biquintile avec le soleil à 25° lion .
Trigone neptune et Jupiter/mars  - Opp Lune avec satune
J'ai découvert Chiron par la douleur et le besoin de "guérir", cette coincidence est également pris en compte dans cette analyse .

Si ce sujet vous inspire des idées ou des expériences vécu ou autres corrélations, exprimez vous Okay



Bonjour Anthros,

Merci de ta réponse qui confirme la blessure du Centaure blessé, qui n'a pas cherché à fuir, et a même transmuté son état de celui d'immortel, en mortel.

As-tu lu le livre de Catherine Castanier :
"Chiron et l'axe des portes" (editions du Rocher) ?

Je te le conseille car c'est une manière de comprendre pourquoi nous faisons fausse route.
Il nous montre le chemin qu'il nous faut prendre, en tout désintéressement, surtout.

Tu comprendras les notions de Porte Invisible, là où réside ta douleur, en signe et en maison.
Ce point est situé exactement au mi-point de ton Uranus et ton Saturne natal, dans le sens inverse des aiguilles de l'horloge.

Ta porte Invisible, est chez toi, à 23°et demi du Sagittaire, et sur la III cuspide, à 10' près...

A la porte Invisible, réside ta douleur : ta tendance à rester rivé à l'ancienne rive, à rester accroché à tes anciennes habitudes, qui résistent aux changements.
En III : tu ne démordrais pas de tes convictions, ou tu ne voudrais pas t'aventurer au dehors du connu, malgré de timides tentatives.
Tu as pu te refermer sur des conceptions trop matérialistes, des pensées trop pragmatiques et rationnelles.
Tu as pu passer à coté de l'essentiel, souffrant de ne pas recevoir pareil dialogue en face de toi, malgré tout ce que tu donnes de toi.


La voie de la guérison se fait en face : la Porte Visible en IX Gémeaux.
La solution qui existe ici, serait de transmettre ton enseignement, et réaliser ainsi un vrai dialogue.
La guérison de ta blessure existencielle passerait par cette attente vigilante, une ouverture à l'autre en oubliant ton ego.
De plus, chez toi, la Porte Visible est sur Cérès : "la leçon d'attachement et de séparation".
Apprendre à dépasser cette peur profonde de manquer...

Chiron, conjoint Saturne en V, est le médiateur de la dualité : PI en III Sagittaire/ P Visible en IX Gémeaux. L'axe de la communication, de la philosophie et des voyages de l'esprit. (au sens propre et figuré)

Il est dit de Chiron qu'en employant les energies de son signe et en investissant consciemment sa maison, nous fortifions notre force de guérison.
Chiron en V te demandrait peut-être d'affiner davantage tes créations, en Poissons, et de t'ouvrir vers davantage de spiritualité sans exiger aucune contre-partie en échange ?

Saturne parlerait en tant que "dépouillement" de l'âme, à la recherche de plus d'authenticité, de vérité dans ce que tu transmets comme valeurs.

Rechercher ton Moi véritable et faire, je pense, abstraction du pôle brillant et royal suggéré par ton MC en Lion si superbement représenté avec Jupiter-Mars l'encadrant avec Vénus Gouverneur, conjointe à Mercure.
Te détacher de ta superbe "Lion", en privilégiant l'écoute et un certain renoncement à l'apparât ?

Ce n'est que suggestion de ma part... Ami Anthros.

Le livre parle aussi d'intégrer les maitres des signes où sont les Portes Invisibles et Visibles.
Chiron nous indique "le courage d'être Soi".
C'est à dire, à mon avis, sans masque.

Qu'en pense-tu ?
A creuser...

Lorrie.


05-11-2007 à 23:13
je ne pense que du bien

Merci beaucoup Lorrie .
Tes analyses à mon sujet sont toujours pertinantes, et j'y retrouve ce que je ressents .

Oui, je connais le livre dont tu parles, mais je ne l'ai pas encore acheté .
J'en suis arrivé là, devant mes portes, que j'avais calculé aussi à 23° sagitaire/gémeaux, merci de la confirmation .

Par contre j'en avais pas de définitions, donc merci bien .

ET c'est bien ce qu'il me semblait que sur cet axe III/IX je trouvais une confirmation, par rapport à l'écris et l'enseignement .

"La solution qui existe ici, serait de transmettre ton enseignement, et réaliser ainsi un vrai dialogue"

C'est tout a fait ce que je ressent, un besoin de transmettre....
J'ai commencé à écrire quelques chose, il y a 2 ans,(j'ai toujours plus ou moins écris depuis ados) c'est en cour de finition, je ne sais pas si ça prendra une forme. Et je ne suis pas sur que ce soit dans cette forme que je dois le faire ...En fait ça fait un moment que je cherche la juste expression, je ressent un mélange d'images et de mots, j'ai fait divers tentatives mais rien semble convenir,
J'en arrive à penser que je dois trouver une forme nouvelle, moitié livre/ moitié image, nouveau dans la façon de dire et d'écrire . peut être aussi en interaction avec internet.....
Je réfléchi aussi à des formes orales.....????

en même temps cette difficulté, peut être liée, comme tu dis à l'atachement d'un certain schéma,....et le manque de dialogue, c'est sur ...

Ce qui nous amène à saturne, 2eme maitre de III, et je sent bien qu'il m'appelle au dépouillement affectif ...comme je disais, plus haut, "me sevrer totalement pour l'amour de tous" . Dans cette M V, je vois l'afectif et les création comme l'antre de mes recherches/méditations . J'ai quelque chose à comprendre avec l'amour et le détachement .
Mais cette notion de détachement, je la voyais aussi dans l'axe des noeuds en taureau et scorpion, donc II et VIII, associé à leur conjonction avec l'axe II/VIII.
Mais on m'a rappelé que mes noeuds étaient en I et VII avant tout, et que ça me ramène à cet axe moi/autre, que je retrouve dans la problématique de "l'épreuve" en V face a "la gloire" en X .

"Chiron en V te demandrait peut-être d'affiner davantage tes créations, en Poissons, et de t'ouvrir vers davantage de spiritualité sans exiger aucune contre-partie en échange ?"

surement,ca fait un moment que mon travaille de peinture est arrété pour raison de.....(recherche?)
Mais je pense qu'il pourrait s'agir aussi de l'amour. Comment mieux aimer, je crois que c'est ça ma préoccupation, car la réponse me soignerait et je pourrais aussi soigner les autres aussi du coup . non?

Et ce soin que je pourrais donner / apporter pourrait donc avoir la forme d'un enseignement/diffusion je préfère, car enseigner c'est un peu imposer .

Le détachement pour mieux aimer et pouvoir se réaliser dans l'amour en soignant/aidant dans la diffusion, ...
C'est là ou je pense que je peux rejoindre l'axe solaire, libére de saturne par chiron, le soleil pourrait se réaliser dans sa pleinitude et réaliser sa promesse spirituelle . (car je ne sent pas ma M X très matériel)

"Rechercher ton Moi véritable et faire, je pense, abstraction du pôle brillant et royal suggéré par ton MC en Lion si superbement représenté avec Jupiter-Mars l'encadrant avec Vénus Gouverneur, conjointe à Mercure.
Te détacher de ta superbe "Lion", en privilégiant l'écoute et un certain renoncement à l'apparât"


Hein, ça parait incroyable ce truc !
Je l'ai dit ailleur, "j'ai longtemps attendu mon thème" enfin cette M X .
Puis j'ai un jour compris le père Saturne et ce qu'il attendait de moi .
De la patience, de la maturation .
Ce que tu en dis la, c'est bien ce que je "craignais", avec un certain plaisir quelque part, (ça c'est la gentillesse de mon thème.)
J'ai bien compris que cette M X ne concernait pas l'apparat qu'on y attend, mais une sorte d'apparat spirituel, une élavation de l'amour intérieur par une transcendance Saturnienne via Chiron . Voila ce que j'en conclu...???
C'est pourquoi, quelque soit l'aspect, biquintile ou quinconce, qui relie le soleil et saturne, je sent que saturne est en relation avec le soleil, d'autant qu'il a une place stratégique dans cet "éventaille".

Enfin, voila, tu me permet bien un développement intéressant ...Tout se lie bien, entre l'axe des noeuds qui me barre l'axé au soleil, tant que je n'aurais pas transcendé saturne, en passant par jupiter pour aboutir par venus et mercure au soleil .

Qu'en penses tu ? et qu'en pensez vous ?

Donc toujours être plus proche de moi même,
"le courage d'être Soi".

serait pour moi aller vers cette M IX et ce jupiter placé là ???? (ecrits philosophique/sociologique????) c'est ce que je comprends .

D'autres avis seraient aussi le bienvenu .

Voila Lorrie, j'espère que ça t'apporte aussi ...

au plaisir de te lire

05-11-2007 à 23:22
j'ai oublié Céres, en cupside de IX et sur cette porte visible, qui insiste sur le spirituel et le reste apparement ???
mais je crois que vous en savez plus que moi sur cet astéroîde que je ne connais pas .
merci

06-11-2007 à 20:24
Bonjour Anthros,

tu cites :

"Mais je pense qu'il pourrait s'agir aussi de l'amour. Comment mieux aimer, je crois que c'est ça ma préoccupation, car la réponse me soignerait et je pourrais aussi soigner les autres aussi du coup . non?"

Je pense que si l'on apprend à s'aimer soi-même, avec ses capacités, ses imperfections, et aussi ses forces et ses atouts, on va alors aimer l'Autre...

Si l'on ne s'aime pas, si l'on se dévalorise sans cesse, on détruit en nous la flamme de l'Amour, et on ne pourra pas aimer l'Autre, même avec toute notre volonté.

Tu te demandes comment "mieux aimer" ?
En restant Toi, tout naturellement, dans la notion de partage et d'écoute, de respect des différences de l'Autre, de désinteressement surtout.

Si tu trouves en toi les forces necessaires à ce cheminement intérieur, tu t'ouvriras à une seconde conscience...

Tu "deviendras Vrai", authentique, et tu n'auras peut-être plus besoin de te cacher à toi-même ?
Les artifices et le besoin de reconnaissance de ta X en Lion, contenant ton Soleil dignifié et Maître, pourront alors se transcender et t'ouvrir au monde merveilleux que suggèrent Lune-Noire/Chiron/Saturne R en V Poissons...

La V représentant le secteur de nos créations et de notre capacité de nous "remodeler" nous mêmes en nous investissant : que ce soit dans les plaisirs de l'existence, les facultés créatives et inventives, les productions personnelles de toutes natures, les jeux, fêtes, les enfants ou les passions y compris les plus subtiles où l'on s'y dévoue corps et âme.

Ta Lune-Noire en V me fait penser à une quête de ta part, où tu n'as pas accès ?
Lilith est vécue comme le vide absolu, un désir innassouvi.
Ce point ci peut révéler le "point noir" de toute une vie, des souffrances infernales...mais seule la personne elle-même peut arriver à dépasser cela.

Chiron allié à Saturne, dans cette même maison V, t'indiqueraient la voie ?

Saturne ne te demanderait-il pas "de couper" quelque chose relié au passé ?
Comme si pour renaïtre à toi-même, tu devais passer par ce passage douloureux, puisque tu en as pris conscience.

Cette souffrance que symboliserait Saturne conjoint Chiron en V, peut indiquer à mon avis, un manque ressenti au niveau "de tes créations"...
Cela peut concerner la bonne façon de transmettre ton savoir, comme tu le disais...
Mais cela peut aussi sous-entendre la douleur d'être "en manque d'enfant" ?

Ce que tu essaierais de combler par une recherche exclusive centrée sur toi : tu t'interroges, tu cherches des réponses sur tes besoins, l'orientation qui te permettrai de trouver ta voie en accord avec ta quête spirituelle.

Chiron "guérirait" ce manque affectif, et le peu d'amour que tu semblerais te porter, comme une culpabilité enfouie ?
Saturne deuxième maitre de III intercepté en Capricorne, cette III renfermant la Porte Invisible, dont Jupiter, Maitre, détiendrait la clée, en IX : accentuant la fragilité émotionnelle au sein de ta façon de communiquer ? (Le Cancer est l'autre signe intercepté en IX, et dénote l'extrême sensibilité de ton Etre, au niveau philosophique, mental, mystique)

Et Cérès superposé à ta Porte Visible sur la IX cuspide, pourrait te demander de rationnaliser en te séparant d'anciens shémas appartenant à ton passé, afin d'évoluer et de "tourner la page"...pour que tu puisse continuer à avancer ?

Cérès sur cette P V de suggérerait peut-être de ne plus t'appesantir sur les douleurs et manques du passé, mais de te libérer des conséquences induites par la blessure P Inv en III Sagittaire : Jupiter en dispose et il est exalté en IX Cancer mais aussi il "inflationne" Mars en chute en Cancer, conjoint MC.

Cette influence Jupiter-Mars en IX, dans la maison où se trouve Cérès sur la P Visible, signalerait à mon sens, que la cause de cette blessure, peut aussi devenir la voie vers laquelle tu te libèreras, puisque le maitre de la Porte Invisible se trouve situé dans la maison de la Porte Visible : celle-là même qui indique comment résoudre le dilemne posé par la Porte Invisible...

Par la Porte Visible, tu peux te reconstruire, si tu souhaite agir et refuser de rester confiné dans une sorte d'ignorance...

C'est par le processus mentalisé de Cérès, que devra s'opérer le détachement à d'anciennes valeurs, la peur de manquer, de s'engager...ce qui implique une nouvelle définition de Soi par rapport à l'Autre.

Mercure est le maitre de la IX, où se trouvent Cérès et la Porte Visible.
Il est en X conjoint Vénus ton maitre de I.
Cela passerait bien par La grande Réalisation de ta vie.
Creuse les symbolismes que représentent le Lion (en analogie au cinquième signe), Vénus-Mercure (maitre de la IX et de ce qu'elle contient), en X (et en Lion : encore les créations...encore faut-il choisir celle que tu n'aurai pas "osé" jusque là ?) Et surtout les deux signes interceptés...et leurs maitres.

Il y a là, matières à réfléchir, et trouver un sens auquel tu ne pensais peut-être plus...
Chiron ferait la lumière, et Lilith pourrait enfin peut-être "lever son voile d'ombre" ?

Qu'en penses-tu, Anthros ?

Courage,

Lorrie. (ceci n'est que le reflet de ma pensée)



- 07-11-2007 à 13:12
Bonjour Lorrie
Merci beaucoup de ton attention

Merci de me confirmer des ressentis car parfois dans notre solitude, on ne sait plus trop si on est « génial », normal ou « fou « .

Tout ceci n'est pas si aisé à synthétiser .....je serais tenté de mettre un OUI à tous tes points d'interogations ....
Je vais me préciser: et surement répondre à côté ...

Dans ce saturne en V j'y ai mis mes amours et mes créations : une étude autodidacte de l'esprit artistique, longue . comme thérapie . Liant l'art, l'amour et ma spiritualité pour servir mon évolution et celle des autres . Mais remplaçant l'art par l'amour quand l'activité artistique et personnelle n'était pas possible, car les problèmes affectifs (frustration) prenaient le dessus, alors je transposais toute ma réflexion spirituelle sur mon couple, dans une quête de l'art d'aimer, dans l'abnégation et/ou le sacrifice . Ne voyant dans l'art et l'amour qu'une diffèrence de forme, mais pensant que le même but peut etre atteind quelque soit le chemin . (« réussite » artistique ou « réussite » d'un réel amour .)

"Cette souffrance que symboliserait Saturne conjoint Chiron en V, peut indiquer à mon avis, un manque ressenti au niveau "de tes créations"...
Cela peut concerner la bonne façon de transmettre ton savoir, comme tu le disais...
Mais cela peut aussi sous-entendre la douleur d'être "en manque d'enfant" ?"

C'est 5 dernières années, depuis mon retour en France, les choses matériels m'ont bien empéchée de continuer ma vie artistique et j'ai focalisé sur mon couple et cet amour dans un sacrifice de plus en plus évident et l'activité artistique est devenue quasi nul.....
Accumulation de frustrations, plus je m'orientais sur la réalisation d'une "volonté d'amour" plus celui-ci partait en live, et d'un autre côté je vivais(et vis) très mal ce manque d'expression artistique, « mon manque d'enfants », c'est là que je le vois .
Tout devenais un non sens .
Il y a un an, prise de conscience de tout se passé, de tout un monde à lacher, d'un ensembles de valeurs a métamorphoser, un appel très fort à retourner à ma source, à me recentrer sur quelque chose de complètement dépouillé . Comprenant et acceptant que l'Amour c'était devenir libre, dégagé et léger. L'impression de lacher prise et d'être arrivé après moulte réflexions, à ce détachement, à cette autonomie. Saturne avait déjà fait du travail dans son transit en X .

Au moment de concrétiser, une épreuve vitale s'est invité dans cette histoire, concernant mon ami, boulversant les projets, les intentions, et mes convictions ....Un sentiment d'erreurs culpabilisantes.
-Soit j'ai trop »insisté » dans mes prétentions à réaliser l'amour, et j'ai pu provoquer une accumulation « d'humeurs ».....(Si j'avais accepté avant , peut etre que ....?
-Soit tout ce que j'ai parcouru, m'a préparé à cet événement pour que j'y trouve, justement là, ce que je pensais aller trouver en me "libérant" pour aller plus vers moi-même .
(donc aller en fait encore plus vers lui, dans le sacrificiel, pour aller plus vers moi ?

Je pense qu'il y a les deux, et je m'engage dans la deuxième, pensant que je peux y « transcender » la première . Comment tansformer ses événtuelles érreurs .?
( a comencer par celle d'être dans la victimisation? N'y a t-il pas de sens à se sentir coupable?

Je laisse alors mes méditations et me repenche sur l'astrologie, j'arrive ici entre autre .
Trop étrange cette « maladie d'amour », aux coeur de mes réflexions, touchant mon amour, ou je découvre chiron sur ce saturne, . J'allais fuir saturne, et on me dirait: non non !!

Je me sent investi dans une responsabilité, pas encore trouvée, quand je vois que son Mars est conjoint à mon Saturne et que son Chiron est là aussi !!!!???

Poursuivre mon détachement, du regard des autres(reconnaissance), des choses et des autres et même de mes « enfants », de mes amours, pour me « guérir, me rendre plus juste et donc surement plus fort, tout en développant cet Amour tant recherché, que je pourrais trouver dans cette épreuve qui semblerait aussi être mon meilleur Maitre ? Après tout !
Ce qui pourrait rejoindre le dépouillement affectif et artistique(?!) pour aller vers une expression épurée qui pourrait se résumer à la conscience / un « état d'esprit » ?

Dans ma quête spirituelle j'ai toujours rencontré une difficulté, pour la partager, la communiquer, la transmettre . Et l'art de communiquer une certaine connaissance fait partie de ma quête, depuis un moment . La justesse ....(venus./ balance ......) et ce sentiment que je dois dire !

"et en Lion : encore les créations...encore faut-il choisir celle que tu n'aurai pas "osé" jusque là ?) Et surtout les deux signes interceptés...et leurs maitres."

J'ai développé des arts, mais on ne peux pas être partout, alors frutrations again, sur la musique, le théatre, le chant, ils m'attirent bcp . Des qualités que je me connaissais déjà il y a 20 ans, mais auxquelles j'ai pas « cru » . Ou on m'a empêché d'y croire . Impression de gachis .
Si « osé » c'est aussi l'art tabou ou provoquant, j'ai fait un peu!!?? encore un peu plus ???
Ou alors la musique ? Ou une nouvelle »mathématique philosophque » ? Saturne /lune ??? ahrrr c'est aussi passonnant c'est moment ou l'on va vers autres choses, sans encore en voir la forme.....
Lié à intenet que je sens m'appeler comme outil de transmission .
Ou l'amour? Pourquoi consacrer sa vie à une personne,? et être libre d'aimer, s'aimer les uns et les autres ? Tous ces amours, que je n'ai pas aimés ....

Internet est bien là aussi avec uranus transit la lune noire, c'est pas ma démarche actuelle aussi ??
Réalisation ou conscience des phantasmes affectifs ?
j'sais pas ....
Je te précise tout ça pour savoir si tu penses que ta réflexion est encore à venir ou si je suis dedans?

Je peux donner l'impression de faire des noeuds de concepts, désolé...

Projet de départ à l'étranger ou Dom, l'année prochaine , je retrouve jupiter en IX, mais je sais pas du tout ce que je vais y faire...........et ce que je vais bien devenir ???? (l'étranger physique et spirituel semblent bien mélangé chez moi ???? , meme pas sur que cet étranger se réalise ???

Désolé d'apporter ici une réflexion plutot psychologique .........mais ce chiron,j'ai bien du mal à le cerner................et ces portes qui se présentent avec Céres ???........
Mais ça me ramène à cet amas en X.....
(je trouve que ça fait un peu bcp sur ce X !!) non ??

l'impression que je suis pas vraiment là pour m'amuser, mais que je dois trouver tout ça très drole !
Chiron voudrait-il que j'embrasse Saturne .??? pour aller chanter koi ? Heureux ceux qui souffre??

bof bof !! dejà vu .

GRrrrrrrrrrrr

Désolé Lorrie de la pesanteur de ce discour, et je ne voudrais pas que tu t'y investisses au-delà de ton intérêt .

J'espère que cette confidentialité vous aideras dans vos études à tous .

Mille Merci encore Lorrie et garde toi bien en paix.

Dernière réflexion, : dans cette M X, j'y vois mon ambition spirituelle, ma « carrière » solaire,.
Détachement aussi de cette idée ?

Bon,j'vais bien finir par éclaircir tout ca .
ah! la vie ! passionnant ! Okay


"dernière minute" du 11/11/07

Cette image d'une douleur pour laquelle on fait tout pour s'en débarasser


 





"dernière minute du 11/11/07

Cette image d'une douleur pour laquelle on fait tout pour s'en débarasser, et pour laquelle on sent qu'il va falloir laisser ce qu'on a de plus cher (l'éternité de chiron) . Le "lacher prise" et s'abandonner dans sa "mort", pour gagner la vie, l'éternité . ??


_________________
Le Soleil ne voit pas d'ombres
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 11 Nov - 22:42 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
thoron
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 393

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 23:13 (2007)    Sujet du message: Chiron conjoint Saturne, Poisson / V Répondre en citant

Oui moi aussi je la ressents bien cette douleur, je dirai même que je suis en plein dedans. je ne sais jamais trop comment lacher prise. C'est vrai que s'abandonner peut faire peur, car après un abandon nous allons vers quelque chose de nouveau de totalement inconnu.

Chiron fut blessé  par hercule lors de leur combat contre les centaures. Il en résultat une blessure que nul ne pouvait guérir sauf la mort.

Il faut à mon sens voir cela comme étant une mort symbolique, un lacher prise. Sur le plan de l'âme un suicide reviendrait alors à revenir pour redoubler la classe afin de comprendre l'essence de l'obstacle.

Par contre le lacher prise oui, c'est une réelle épreuve, s'abandonner, cesser parfois de s'accrocher à ce qui nous fait souffrir passer à autre chose, aller au delà de la souffrance. Parfois la lutte est nécessaire, parfois il convient de passer et de tourner la page pour guérir et grandir.

Je suis dans cette perpective chironienne, Chiron titille en carré mon ascendant et mon descendant, inutile de se demander ou se trouve alors ma blessure. Selon Catherine Castanier, elle se trouve en sagittaire maison XII, vers le 15°, presque en face vénus dans mon thème natal.

beaucoup de travail en perspective.

Thoron
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anna


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 704
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 12:00 (2007)    Sujet du message: Chiron conjoint Saturne, Poisson / V Répondre en citant

bonjour à tous,

J'attendrai aussi l'article sur l'axe des Portes...
J'ai lu le livre de C. Castanier.
Ce que je n'ai pas trouvé fort clair c'est la différenciation entre les différentes "blessures"...
Elle parle de blessure "ontologique" pour la Porte Invisible, et de quelque chose de différent pour celle de la Lune Noire (une qui serait moins "profonde" ? moins liée à l'âme ? et plus à la personnalité ?), mais comme j'ai beaucoup lu sur la Lune Noire, je n'accroche pas à ses explications qui vont dans le sens contraire de ce que disent d'autres auteurs.

L'OUBLIEE DE LA MAISON V
Dans le cas du thème d'Anthros par exemple, il semble que c'est ce qui relève de la Lune Noire qui l'affecte le plus. Je m'explique :
- Saturne rétrograde est souvent ressenti par les porteurs comme générateur de culpabilité. Toute planète rétrograde est un appel à la verticalisation (selon Luc Bigé), elles fonctionnent dans le sens de l 'âme (comme les Noeuds qui rétrogradent "naturellement"), et bien souvent il n'a rien à voir avec le sens de la personnalité, celui du monde incarné ou nous vivons, les codes de société actuels. La planète rétrograde suit un autre "guide" d'autre références, que les auteurs disent "intérieurs" (parce qu'ils ne savent pas trop d'où ça vient...).
Bon bref, il y a donc un "inconfort" de ce saturne.

- Chiron est en rapport avec une certaine souffrance (que Cath. Castanier a "déplacée" sur l'axe des Portes, pour laisser à Chiron son potentiel de simple guérisseur (pour ne pas lui faire porter le problème et la solution j'imagine... ?).
Certains auteurs n'ont pas fait ce choix et ont une vision très doloriste de Chiron (insistant sur le "blessé" dans guérisseur blessé). D'autres en ont une vision très ... christique, une sorte de rédempteur très solaire, sacrificiel... je suppose que ce sont des auteurs qui l 'ont en Poissons Wink Le mien n'y est pas et il a un peu plus la pêche Razz

- Et puis toujours dans la maison V d'Anthros, il y a la Lune Noire. Et là niveau "inconfort" on a quand même une grande spécialiste. Ne pouvant placer la Corrigée, je ne sais pas si ce qui ressortirait le plus par conjonction aux deux autres serait :
- l'absolu éblouissant de la moyenne à l'exigence et au souci de vérité (sa vérité...) très fort
- la peur et le refus de la corrigée, le déni ou la fuite. Et si on est dans le "parcours" de la corrigée, la maison où se trouve la Lune Noire est... impossible à vivre.
Selon la proximité de la Moyenne et de la Corrigée, on se retrouve avec soit un fort désir de retrouver une sorte d'image première et authentique de soi (figée dans les mémoires de l'âme), soit la certitude intérieure (mais non vérifiable) qu'on ne peut plus prendre ce chemin là, qu'il faut l'éviter à tout prix car il cause trop de douleur et de souffrance (et là on fonce se reconstruire en Priape - ici la Vierge).

Je ne sais pas ce qu'il en est de la blessure de la Porte Invisible, mais j'ai l'impression qu'on tient tout de même un truc, avec :

- Neptune conjoint au Noeud Sud en Scorpion : certains automatismes acquis en ce qui concerne les mondes subtils, les états post mortem, l'occulte, mais qu'il faut remettre aujourd'hui au service de la vie (le NN en Taureau et plus particulièrement en refaisant confiance (Scorpion méfiance, Taureau confiance) dans le cadre d'une relation (maison VII).

- La Lune Noire Poissons semble chantonner un refrain étonnamment similaire (neptune est son maître et ohh il est au Noeud Sud de la dernière incarnation majeure...). On est toujours dans l'univers étonnamment éthéré des Poissons, de la compassion, de ce qu'on a pu prendre sur soi en imaginant que ce sacrifice sauverait les autres... Sauf que là "aieuuu". Non. Peux plus.
Le ressenti, les impressions, le coeur plutot que le mental si froid qui ratiocine, mhhh comme tout cela est connu ! et par la LN Poissons et par le NS Scorpion conjoint à Neptune (deux signes aquatiques, sensitifs).

Et pourtant : la Lune se trouve en Vierge (comme par hasard), semblant réclamer l'apport terrien (comme le NN Taureau) et un petit peu la férule du mental...
Il me paraît étonnant de voir combien les deux planètes les plus bouleversantes (Uranus Pluton) sont choisies pour êtres celles de la "reconstruction qui permet d'avoir de nouveau un peu confiance en soi" (Priape). L'image du réformateur ? du libérateur ? apportant des idées neuves et concrètes enfin applicables au quotidien ? enfin démontrables ? enfin explicitables ?

La position de Priape opposé à tout le joli monde de la Ve maison génère, si on l'a suffisamment construit, un sentiment de fausseté et de vide. Une fois rassuré, une fois compétent, une fois aimé de nouveau, l'Etre veut retourner à son absolu de la Lune Noire (qu'il ne peut oublier).
Donc un priape déjà construit en Vierge pourra dire : oui oui oui le mental, oui oui oui la raison, mais bof... tout ça c'est pas ça, c'est pas "le truc", oui je sais le faire... ça c'est vrai mais...

chiron en 5 montrera en effet que l'amour est médecin, que les créations guérissent... l'expression de ce que l'on est aussi... mais pas trop tôt (à cause de toutes les autres positions : Saturne et LN). Les vieilles mémoires de la Lune noire projettent leurs ombres effrayantes en hululant : attention, tu te souviens de ce qui se passe quand tu t'exprimes un peu trop ouvertement ?...
c'est "normal" avec un NS en Scorpion, qui nous rattache à des mémoires de spécialiste de la mort plutôt que de la vie... Et alors on comprend tout aussi mieux la position de ce Soleil carré aux Noeuds : en étant pleinement créateur (Soleil Lion) forcément on progresse dans son objectif de redécouvrir la beauté de la vie (NN Taureau).

Bref, je ne sais pas trop pour la PI et la maison III mais il y a déja de quoi faire avc le contenu de la V... (et de la XI)... Rolling Eyes

Anthros,
je te laisse commenter, c'est un essai que je fais là... mais comme je ne suis même pas astrologue, on comprendra que ça puisse être à côté Embarassed
_________________
Anna L.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anthros


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 212

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 14:03 (2007)    Sujet du message: Chiron conjoint Saturne, Poisson / V Répondre en citant

Bonjour Anna et merci de ta participation .

Et puis si c'est à côté c'est pas bien loin non plus !

Concernant le mental, j'ai cette impression d'avoir justement trop mentalisé, au détriment du sensitif, du ressenti imaginatif ...d'ou d'ailleur un certain mouvement réactif à toute intellectualisation, cherchant aujourd'hui à reconquérir une innocence....

est-ce que chiron est porteur du probleme et de la solution ? Cette question me taraude, et je serais tenté de dire oui....c'est la conj d'un saturne qui me donne cette impression d'insister sur ce fait . D'un autre côté, que dans la douleur il y ait aussi la guérison, ce n'est pas une logique nouvelle ??

soit la certitude intérieure (mais non vérifiable) qu'on ne peut plus prendre ce chemin là, qu'il faut l'éviter à tout prix car il cause trop de douleur et de souffrance (et là on fonce se reconstruire en Priape - ici la Vierge).

J'ai aussi ce sentiment, mais je m'en méfie.....n'y aurait-il pas un piège là ?

attention, tu te souviens de ce qui se passe quand tu t'exprimes un peu trop ouvertement ?...

Imaginez  un enfant qui découvre un trésor qui pourrait sauver son village et le monde, et dont les parents et adultes se moqueraient  et le dénigreraient .
Que ferait-il ?
Il garderait le tésor pour lui, en attendant d'être adulte pour pouvoir le ressortir .

J'ai vécu une castration de ce style, dès le départ, et depuis j'étudie l'Art de communiquer des vérités dont le monde à besoin, même si il ne veut pas les entendre . Comment dire une vérité sans qu'elle "tue", celui qui ne veut pas la savoir .
Pensant que dans l'évolution, si on n'a cette habitude d'attendre d'être prêt à recevoir une vérité, on peut penser aussi que la vérité pourrait se présenter sous des formes disons plus universelles et digeste pour tous .

L'expérience que j'ai vécu récement, avec une connaissance commune, dont vous avez été témoin, est pour moi un exercice de style et une véritable épreuve d'examen . C'est d'ailleur mon école intime parce que je cotoie et vis majoritairement, et volontairement avec des personnes qui ne pense pas ce monde dont on parle .
Donc la recherche de nouveaux ou diffèrents modes d'expressions dans les mots, les phrases, les arts expressionnistes, est effectivement mon fil rouge .
Une sorte de psychologie spirituelle .??
Ces dernières années ont surtout été très mentale, et je m'engage dans un changement de vie qui devrait voir se matérialiser des choses ...enfin c'est organisé pour ça ...a suivre ?


Je crois que là c'est Mercure en X, qui bénéficie de cette maison XI et IX et de la lune, et de ce priape que je découvre .???

Quand à la mort, me concernant, j'en parle toujours symboliquement, et ne suis pas suicidaire at all !
par contre c'est une pensée quotidienne, parce que la mort, l'esprit, l'ame, qui on est.... bref toutes nos études nous ramènent à cet au-delà , cet autre monde qu'on résume par la "mort".....
Et après notre naissance, qui baigne dans l'inconscience, quel est l'autre évènement majeur de la vie, qui ne fait qu'interpeller notre conscience tout au long de la vie ?
Tout le système actuel est organisé aussi pour nous distraire de cet évènement majeur .
Ce qui fait que nous sommes dans des société qui restent "boulversées " par la mort .

Je me nettoie aussi de toute cette m... dans laquelle on a emrobée la mort .

Une ligne d'un vieux poèmes quand j'avais 22 ans: "La vie n'est que locataire chez la mort"

D'autres vous dirons que la vie, c'est un battement de cils dans l'oeil de Cronos .

Est-ce que ça vous précise vos analyses ?

a bientot
_________________
Le Soleil ne voit pas d'ombres
Revenir en haut
Anna


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 704
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 15:58 (2007)    Sujet du message: Chiron conjoint Saturne, Poisson / V Répondre en citant

Bonjour à tous,
Anthros,

Oui ça précise, ça précise.
pour alimenter ta réflexion, je te soumets un extrait d'un article à propos de Chiron, une vision que je n'ai pas trouvée souvent :

<< Tous les autres dieux planétaires sont immortels, mais pas les centaures. Le thème spécifique des Centaures est par là-même la mort, la transformation, la fin d’une ancienne vie et le début d’une nouvelle à un autre niveau plus élevé. Le centaure lui-même peut être compris comme le symbole de la position hybride des êtres humains, entre le règne animal et la divinité, ou entre les impulsions animales et la raison.
Donc la mort d’un centaure signifie la résolution de cette tension, la transformation de ce qui était inconscient et impulsif, en quelque chose de compréhensible et de
conscient. Hercule est le héros qui conduit les centaures à la mort, en partie intentionnellement, en partie involontairement. Il représente l’effort de l’individualité à se
hisser vers la conscience.
Lorsqu’une personne est sous l’influence d’un Centaure, il ou elle doit en passer par un processus de transformation. Il y a un rapport avec la prise de conscience.
Dans le langage mythologique, ou celui des rêves, la mort et la connaissance sont une seule et même chose. Les différents astres centaures correspondent à différentes
impulsions qui stimulent ce processus de diverses façons.
De Chiron nous savons qu’il a eu du mal à mourir – c’est-à-dire de comprendre et d’abandonner une vieille attitude envers la vie, et d’en assumer une nouvelle. Il ne
pouvait pas se laisser aller à la mort, mais restait bloqué dans une souffrance incurable, et ceci ne se déduit pas seulement de son mythe, mais aussi de son orbite planétaire : les extrémités de l’orbite de Chiron rejoignent presque exactement les orbites de Saturne et d’Uranus, et sa distance moyenne au Soleil se trouve à peu près entre ces deux planètes.
Ceci nous montre que Chiron ne peut ni s’en tenir facilement à son vieux comportement envers la vie (Saturne) ni en adopter un nouveau, c’est-à-dire entrer dans une
transformation consciente (Uranus). S’ il advient une résolution de cette tension, elle ne s’achève qu’après une longue souffrance.>>

Dieter Koch & Robert von Heren / La nouvelle Planète Pholus


J'ajoute que "la vie qui ne serait que locataire chez la mort" semble un point de vue "très NS en Scorpion" justement.

<< j'étudie l'Art de communiquer des vérités dont le monde à besoin, même si il ne veut pas les entendre >>
C'est un chemin de silex, où poussent les "gamelles" le long du bas côté, et sur lesquelles fleurissent les épines d'une certaine ingratitude à feuilles persistantes Very Happy . Tu nous rappelles pourquoi tu as pris ça comne "Noble Queste" ??? Voeu de Masochisme ? Very Happy Very Happy Very Happy
Pardonne moi, mais ton énoncé formule si clairement combien c'est difficile... que je ne trouve qu'à rire bêtement !!!

Pourquoi n'as tu pas choisi l'art de communiquer des vérités dont seul un petit nombre à besoin mais qui serait très désireux de les entendre ??? Cela t'aurait semblé trop facile ? Wink Cela a l'air d'une boutade, mais c'est une vraie question.
_________________
Anna L.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anthros


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 212

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 16:55 (2007)    Sujet du message: Chiron conjoint Saturne, Poisson / V Répondre en citant

Laughing Laughing Laughing  et tu fais bien de rire , c'est caucasse oui !
" meme si il ne veut pas entendre", est un peu tendu comme phrase, et pas appliquée dans ces termes là .
C'est Plus pour vous résumez une volonté intérieur, je sais que ça pique, mais j'ai la peau qui durcit aussi . Very Happy

dont seul un petit nombre à besoin, pas si sure !

Cela t'aurait semblé trop facile ? Wink Cela a l'air d'une boutade, mais c'est une vraie question.

Oui, c'est sans doute pas très flatteur pour un lion, mais cet aspect d'orgueil est une boutade aussi, dans le sens ou je vous considère "sauver" déjà .
Vous avez pris le chemin . ..
par contre,
De voir les autres qui trainent dans l'ignorance et s'avachissent dans leur ame, génèrant aussi le bordel de notre monde actuel, ne me laisse pas indiffèrent, et le lion, la oui, à fortement envie de donner certains coups de griffes et de coups de gueules .

N'oublions pas les moteurs qui nous  ont mis en route,

Mais c'est clair que les choses dite plus facile, ne me passionne pas, besoin de se mesurer, pour se connaitre aussi .
En peinture on me repproche de ne pas faire de série, mais ça ne m'amuse pas, c'est du travail et pas de la création .


Chiron
Ceci nous montre que Chiron ne peut ni s’en tenir facilement à son vieux comportement envers la vie (Saturne) ni en adopter un nouveau, c’est-à-dire entrer dans une
transformation consciente (Uranus).


MERCI,  c'est ca !  enfin ça m'a fait forte impression !

C'est donc l'horreur, enfin ! c'est vachement space . Impress !

et donc que tu le veuille ou nous, tu lache prise, et en plus tu ne te raccroche à rien d'autre, t'es juste là dans l'air !
On quitte ce qu'on est, sans pour autant devenir autre chose,
Je ne peux pas, du moins pas comme je le croyais .
Donc c'est là ou la réponse est dans la douleur .
La douleur n'est qu'un passage qu'il faudrait franchir, donc affronter, vivre, comme pour en ressortir transcendé et voir la réponse en réconpense,
mais t'es resté au meme endroit, rien a changer dehors , c'est toi qui à tout changé dedans.

et tu continu a renaitre à l'intérieur de ce qui est déjà "mort"

le phénix


merci au plaisir à tous

Anthros






_________________
Le Soleil ne voit pas d'ombres
Revenir en haut
Lorrie


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 804
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 21:24 (2007)    Sujet du message: Chiron conjoint Saturne, Poisson / V Répondre en citant

Bonjour à tous  :
Je viens de m'apercevoir de votre conversation : j'étais occupée à comprendre le symbolisme de l'astrologie ésotérique.

Bonjours Anthros,

Je vais analyser Chiron en rapport avec les Portes Invisibles et Visibles.
Je préparerai cela demain.

Bye à tous,

Lorrie
_________________
"La conscience est la voix de l'âme, les passions sont la voix du corps... elle est à l'âme ce que l'instinct est au corps."
Rousseau, Émile, IV.
Revenir en haut
Lorrie


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 804
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 13 Nov - 20:09 (2007)    Sujet du message: Chiron conjoint Saturne, Poisson / V Répondre en citant

Coucou Anthros, je reprends le fil là où nous étions resté:

Tu cites :

Il y a un an, prise de conscience de tout se passé, de tout un monde à lacher, d'un ensembles de valeurs a métamorphoser, un appel très fort à retourner à ma source, à me recentrer sur quelque chose de complètement dépouillé . Comprenant et acceptant que l'Amour c'était devenir libre, dégagé et léger. L'impression de lacher prise et d'être arrivé après moulte réflexions, à ce détachement, à cette autonomie. Saturne avait déjà fait du travail dans son transit en X .

Cela voudrait-il signifier que tu t'es senti "poussé des ailes" ?
Le vent le la liberté avait-il sonné ?

Et :


Au moment de concrétiser, une épreuve vitale s'est invité dans cette histoire, concernant mon ami, boulversant les projets, les intentions, et mes convictions ....Un sentiment d'erreurs culpabilisantes.
-Soit j'ai trop »insisté » dans mes prétentions à réaliser l'amour, et j'ai pu provoquer une accumulation « d'humeurs ».....(Si j'avais accepté avant , peut etre que ....?
-Soit tout ce que j'ai parcouru, m'a préparé à cet événement pour que j'y trouve, justement là, ce que je pensais aller trouver en me "libérant" pour aller plus vers moi-même .
(donc aller en fait encore plus vers lui, dans le sacrificiel, pour aller plus vers moi ?


Il s'est, à coup sur, passé quelque chose de grave...
Le terme "d'épreuve vitale", est trés évocateur : l'as-tu choisi en ce sens ?
Et ceci :

Comment tansformer ses événtuelles érreurs .?
( a comencer par celle d'être dans la victimisation? N'y a t-il pas de sens à se sentir coupable?

Je laisse alors mes méditations et me repenche sur l'astrologie, j'arrive ici entre autre .
Trop étrange cette « maladie d'amour », aux coeur de mes réflexions, touchant mon amour, ou je découvre chiron sur ce saturne, . J'allais fuir saturne, et on me dirait: non non !!


Ta conversation est troublante : N'invoquerai-tu pas Chiron afin "qu'il" te guérisse, toi et ton couple ?

Anna te poste ceci :
Il me paraît étonnant de voir combien les deux planètes les plus bouleversantes (Uranus Pluton) sont choisies pour êtres celles de la "reconstruction qui permet d'avoir de nouveau un peu confiance en soi" (Priape). L'image du réformateur ? du libérateur ? apportant des idées neuves et concrètes enfin applicables au quotidien ? enfin démontrables ? enfin explicitables ?

La position de Priape opposé à tout le joli monde de la Ve maison génère, si on l'a suffisamment construit, un sentiment de fausseté et de vide. Une fois rassuré, une fois compétent, une fois aimé de nouveau, l'Etre veut retourner à son absolu de la Lune Noire (qu'il ne peut oublier).
Donc un priape déjà construit en Vierge pourra dire : oui oui oui le mental, oui oui oui la raison, mais bof... tout ça c'est pas ça, c'est pas "le truc", oui je sais le faire... ça c'est vrai mais...


Elle a raison de citer Priape : "le masque" comme on se plait à le nommer...

Ce masque, le tien que tu adopte pour ne pas avoir à souffrir les terribles manques qu'induit la Lune-Noire située en V à plus de 10° de Chiron... donc on dira une Lilith "isolée" de la conjonction Chiron/Saturne.

Mais tout ce petit monde, évoquant un monde de créations "morbides"...(tes peintures ?), est opposé, comme la figure d'un marteau, à l'amas Pluton-Uranus-Lune en XI Vierge.
On y ajoutera Priape, situé juste avant Pluton !

Ce masque est terrifiant...
Il réfreine la violence enfouie au fond de toi, dans les profondeurs de ton inconscient car Uranus maitrise ta maison IV, celle des racines, de l'hérédité, de tes fondements...
Priape/Pluton t'accorderait-t-il une dureté apparente ?
Afin de te protéger ?
En XI Vierge : association de Uranus en XI : ici, dans sa propre maison !
Mais c'est Pluton, la plus lente, qui colore Uranus et la Lune !
D'où ce masque social, affectif, émotif, qui associe la Vierge Uranisée...
La sphère intellectuelle est sévère, décortiquée, ressassée ? (Pluton toujours)

Et Chiron, en face, conjoint Saturne...
Qu'indique-t'il ?
Quelle est la source de ta douleur ?

C'est, à mon avis, dans l'idée de "construction";;;que réside un blocage, comme une incapacité à y "croire" ?
Et ainsi, peut-être te-dis-tu par la suite, "rassuré", que tu l'avais pressenti ?

Ce malaise induit par cette puissante opposition de la V à la XI, indiquerait-il pas une difficulté à accepter, tout simplement, le bonheur, lorsequ'il se présente à toi ?

Priape:Pluton ne sapperaient-ils pas l'amour dès qu'il est à ta portée ?

Chiron/Saturne agissent de concert, en V : l'amour, les créations, les arts, l'expression de toi par n'importe quel moyen.
Ils indiquent, ensemble, qu'il te faudra du temps, encore du temps pour parvenir à "construire" avec confiance.

Les transits de Saturne sont, je pense, révélateurs et annoncent toujours d'importantes modofications qui se répercutent sur le comportement et le mental.
Le mûrissement au travers des grandes épreuves...

Cela te parle-t'il, Anthros ?

Je poursuivrai, dès ta réponse, si je suis sur la bonne voie.

Lorrie.

_________________
"La conscience est la voix de l'âme, les passions sont la voix du corps... elle est à l'âme ce que l'instinct est au corps."
Rousseau, Émile, IV.
Revenir en haut
Anthros


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 212

MessagePosté le: Mar 13 Nov - 23:40 (2007)    Sujet du message: Chiron conjoint Saturne, Poisson / V Répondre en citant

BONSOIR LORRIE

désolé de froler par ce sujet, un autre sujet qui peut paraitre un peu lourd, mais nous nous intéresserons surtout ici aux coincidences, et bien sur à ce qu'elle veulent dire ...et autres corrélations .

En répondant dans l'ordre, Lorrie, disons que je m'étais "fais poussé des ailes" à contre coeur et mal poussée, mais parce que je concluais que mon couple était devenu l'envers de ce que je me souhaitais, et que tout ce que cette vie de couple engendrait m'éloignait de plus en plus de mes ambitions spirituelles et artistiques .
Surtout depuis 3 ans ou j'avais signalé quelques chose dans "l'esprit" qui ne me semblais pas normal, mais ...
Donc, au moment ou l'on devait commencer à s'organiser pour nos libertés, il tomba gravement malade ....d'une épreuve vitale .(janvier 07)
D'une maladie très symbolique pour moi, puisque j'en ai déjà souffert il y a 15 ans avec mon frère, qui avait le même nom que mon amis !
Les soins agisse bien, et il va "bien" ce n'est pas la question ...

Alors oui, je cherche comment je peux l'aider, sachant que l'épée de damoclès est sur sa tête, et comment moi je peux me retrouver là dans ce que je voulais fuir aussi, (impresion d'être dans l'air, entre lacher prise et rien ...)...., et j'arrive à Chiron . Alors bien sur il m'interpelle ce sauveur !
euh ! autre detail, cette maladie contagieuse, invisible depuis des années, ne m'a jamais contaminée ?
----
..construction ? Construire le couple, oui comme une oeuvre presque ! a défaut de pouvoir m'exprimer artistiquement comme je l'aurais souhaité, avec lui .
----
Disons que je suis  bien sensible et que je n'ai pas voulu la castrer comme le préconise le système, d'autant que je voulais la développer, oui, me faire "une armure", c'était le terme à 18 ans !

intellect sévère et décortiqué etc ....aï aÏ aÏ !  Mort de Rire
oui

Priape, castrateur chez pluton,(dans certaines conditions plutoniennes) tout a fait, si j'ai bien compris .

Mes amis, connaisances,  XI , sont mes initiateurs, ils activent la IX et II/Neptune, et eux regarderaient ma maison V !! j'ai cet image !
aussi, ma famille est transposée dans mes relations amicales, la réelle est quasi inéxistante .
D'ou de l'affectif qui doit s'y refléter ?

Mais c'est aussi mon lieu d'observation, ainsi que les gens en général, les masses, les mouvement identitaires, la sociologie, la politique .
j'y apprend beaucoup, par l'obsevation

maintenant,oui, hm hm !  j'attend la prochaine opp saturne / uranus, un peu circonspect, qui se fera sur la mienne à l'envers !!?

Il y a une douleur de base maternelle saturne/lune/uranus, qui se répercuterais sur un besoin affectif jamais rassasié, qui choisirait des models maternelles pour répéter son manque, et depuis ce début, s'isole dans son antre pour aller créer son monde à son image....et être aimer là .

voila Lorrie, si ca t'éclaire un peu ....

Merci, a toi et à vous

Anthros


.
_________________
Le Soleil ne voit pas d'ombres
Revenir en haut
Lorrie


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 804
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 21:01 (2007)    Sujet du message: Chiron conjoint Saturne, Poisson / V Répondre en citant

Merci Anthros, Okay
Bien sur que ta reflexion m'éclaire : Uranus-Lune opposés à Saturne-Lune-Noire... Exclamation
Il y a là le vrai noeud à dénouer, à mon sens.

Tu viens de me confirmer tes problèmes affectifs et relationnels avec ta mère.

Cette frustration que, petit garçon, tu as dû "déplacer" sur un autre plan : celui de l'intellect "cynique", "mordant" dans tes écrits, car c'est l'effet que m'ont inspiré le signe de la Vierge trés puissant avec Pluton-Uranus-Lune...dans la maison "asexuée" XI : la maison où l'esprit est Roi, et où il refusera de se laisser enfermer, que ce soit par quelqu'un ou par des préjugés.

Cette opposition qui fait intervenir Lune-Noire et Priape en plus, est "cristallisé" par Saturne !
Et la cristallisation a comme conséquence et jusqu'à ce que tu en prenne conscience, de provoquer ces shémas de répétition que tu décris si bien.

Mais Saturne peut construire, faire durer, bâtir en V.
L'aspect que l'on nomme "échapatoire" à une dissonnance, sont :
-Le trigone de Saturne/chiron sur Jupiter/Mars/MC et en t'ouvrant vers des concepts philosophiques (IX), tu pourrai t'alléger de ce poids Saturnien, qui est là pour te faire "grandir", en somme.
Saturne/chiron aurait la mission de te faire quitter ton ancien mode de fonctionnement qui s'est soldé jusque là par l'echec, et la frustration née déjà d'avec la rapport maternel.

-Le sextil de Jupiter-Mars en IX (encore) à Uranus-Lune, + le sextil de Jupiter à Pluton, en XI.
La IX et la XI sont, comme tu dis, reliées à la V.
Ton oeuvre de vie.
Ta substance créative.
Ta "Formation de l'Etre", en analogie avec le signe du Lion : si royal en X...

Cette V renseigne sur "tes passions" : en relation avec l'axe Poissons/Vierge valorisé par l'opposition.
V/XI : j'y vois toute la gamme intellectuelle poussée à outrance, qui peut braver la "morale" Virginienne, s'affranchir des principes et codes moraux où statuaires, oser, défier à la façon de Uranus révolté et piqué à vif par Pluton, qui terrorrise cette  Lune en Vierge aussi...

Il ne tiendrait donc qu'à toi d'exorciser cette belle flamme mentale par laquelle tu exprime tant d'ardeur et de volonté léonnienne.
Utilise ton talent pour les pamphlets, le goùt de la critique satyrique, contre une certaine image de la société qui te déplait par sa petitesse d'esprit...

Persiste et signe : la libération pourrait alors bien te surprendre...
Parole Chironnienne qui exulte ton amas Vierge...

Es-tu d'accord avec moi ?

Lorrie.
_________________
"La conscience est la voix de l'âme, les passions sont la voix du corps... elle est à l'âme ce que l'instinct est au corps."
Rousseau, Émile, IV.
Revenir en haut
Anthros


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 212

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 15:45 (2007)    Sujet du message: Chiron conjoint Saturne, Poisson / V Répondre en citant

Bonjour Lorrie

Oui, comme d'hab, je suis d'accord ....

l'humour cynique, le verbe acerbe,....je sens que venus/mercure samusent aussi à trouver les plus juste image/mots

Bien sur j'aurais aimé être dans une époque qui m'offre autre chose comme source d'inspiration, pour mon pauvre lion balance ....

Oui, saturne m'a fait construire une longue relation, c'est aussi l'assiduité dans mon travail en IX, oui la philo, et le reste m'aide à vivre saturne .

"Saturne/chiron aurait la mission de te faire quitter ton ancien mode de fonctionnement qui s'est soldé jusque là par l'echec, et la frustration née déjà d'avec la rapport maternel"
Quitter ? justement c'était ma conclusion, mais normalement ma moral m'interdit de laisser, maintenant, l'autre sans affection face à l'épreuve .
c'est là ou pour moi le noeud se complique . Comme si quitter était une erreur et qu'il fallait continuer . C'est là qu'est intervenu chiron, après avoir conclu que je me buttais contre mon passé .
Voila ??
Comme si saturne me renvois bien vers ma lune/uranus, indépendance, ecris et parole chironnienes? , mais chiron me rappelerait a saturne .
Donc j'en conclu s'indépendéiser, mais au sein de l'ancien ....?
enfin c'est là ou je butte dans mon raisonnement ...

Comprends tu ?


persiste et signe ! La libération ?
me confirmes tu une possibilité de "visibilité par l'écrit" ?
Je crains de m'illussionner .
c'est depuis un moment ma QUESTION ?

Merci bien

Anthros
_________________
Le Soleil ne voit pas d'ombres
Revenir en haut
Lorrie


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 804
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 18:54 (2007)    Sujet du message: Chiron conjoint Saturne, Poisson / V Répondre en citant

Bonjour Anthros,


Je viens te donner quelques précisions :


A ma phrase :
"Saturne/chiron aurait la mission de te faire quitter ton ancien mode de fonctionnement qui s'est soldé jusque là par l'echec, et la frustration née déjà d'avec la rapport maternel"



















Tu me dis :
Quitter ? justement c'était ma conclusion, mais normalement ma moral m'interdit de laisser, maintenant, l'autre sans affection face à l'épreuve .


















Heureusement que ta morale te l'interdit...
Rassure-toi : je ne parlais pas de quitter ton compagnon qui a besoin de toi, au contraire.
Je voulais parler de quitter «une ancienne façon de penser» : c'était cela, le mode de fonctionnement.
C'est à dire de visualiser les choses autrement : ce qui englobe tous tes systèmes de pensées auxquels tu t'es référés jusqu'à aujourd'hui.


Ce qui m'a amené ce raisonnement, c'est Chiron conjoint à Saturne maitre de III intercepté en Capricorne.
Cette III Saturnienne te fais aller dans la profondeur des choses, te rend sérieux, dévoué même si tu ne sais pas mettre tes conceptions en valeur...
Les garde-tu pour toi seul ?


Chiron indiquerait le moyen de faire cesser ces blessures qui se répètent, et en plus, la Lune-Noire est proche de Chiron, ou en tout cas dans la maison V aussi, et dans le même signe.


Or Lilith induit une souffrance : celle de ne pouvoir exprimer le signe où elle se trouve !


Et Lilith en Poissons suggérerait une faille individuelle: conjointe à Saturne, un besoin à la fois de ressentir et de partager tes émotions aux autres, et à la fois une fermeture qui fonctionne à la manière d'une serrure que tu as condamnée.
Ces deux-là, ensemble, exigent l'authenticité vraie, au quotidien comme à l'extérieur.
D'où de multiples désillutions, car tu crois bien placer ta confiance et tu découvre au final qu'il n'en est rien.
Lilith-Poissons devient par moment «misanthrope» ?
Tu t'écarte douloureusement du monde, tu te retire dans ton antre, cachant tes oeuvres secrètes où tu dénoncent les injustices blessantes vécues...
Enfin, je pense...


Lilith donne toujours des indices sur la façon que l'on va adopter pour combler de manière illusoire, certe, notre manque intérieur.
Ceci lorsqu'elle est particulièrement éprouvée par aspects, ou au coeur d'un amas.


On dit de cette Lilith, qu'elle va prendre une revanche sur cette faille, cette blessure intérieure : et te concernant, Lilith conjointe Chiron donne la blessure en même temps que la façon de la guérir, non ?
Lune-Noire est la souffrance autant que Chiron est la voie pour nous guérir.
Paradoxal !


Lilith en V Poissons, ajoutée à Saturne peut signifier une dimension invoquant l'idée de «structure» (Saturne), de lente maturation, de cristallisation qui voit le jour peu à peu.
Et en V, dans le domaine créatif, l'expression de toi, l'art, les écrits à cause de Saturne maitre de III intercepté : tout ceci devrait être mis en exergue.


La seule manière de sortir de la souffrance de la Lune-Noire, est celle de donner.
Or, Chiron en V dans le signe qui possède ses antennes propres, les Poissons, indiquerait la même chose.


Le maitre de Chiron, Lilith, Saturne en Poissons est Neptune.
Il est en I, mais presque sur la II en Scorpion.
Et conjoint au NS !
Et carré Soleil !


Neptune est important par l'indice de sublimations qu'il suggère : le NS indiquerait que tu as développé ces facilités naturellement, puisqu'elles faisaient partie d'une ancienne incarnation.
Tu les possédaient en toi, et il te restait à les exprimer.
Neptune maitre de la V et de ce qu'elle contient te suggère donc de mettre à profit tes dons (la II : ce que l'on reçoit à la naissance comme les talents, car ce n'est pas que le secteur financier).


Le carré de Neptune au Soleil te demande plus de discernement, ainsi que d'aller au fond des choses...plutôt que les survoler, tant tu es impatient de tout connaître.


C'est comme s'il te fallait « enfin te poser »...ranger tes bagages pour construire sans crainte d'énoncer tes buts.


Tes talents : Pluton maitre de II, dans la Vierge mentalisée avec Uranus en XI et signifiant elle-même la XI, + la Lune très dépouillée d'émotions...qui peut paraître même » froide », métallique à coté de Uranus ?


Laisser l'affect s'exprimer : celui contenu en Poissons, qui éprouve tant de mal à « sortir » de lui...
Ainsi la création que bloque Lilith( qui raisonne tant qu'il ne reste plus de place à l'oeuvre personnelle) pourrait se libérer : sens donné par Chiron en V Poissons.



    Rien n'est anodin : d'un coté on a Lilith qui resserre le ressenti, les émotions pourtant si fluides en Poissons...mais là aussi, il faut compter sur l'opposition à Lune-Uranus en Vierge : trop de maitrise, d'auto-contrôle de soi, d'acharnement (Pluton) à peser les idées, à les organiser jusqu'à ce que le plan soit parfait, limite maniaque du détail ?


De l'autre coté, on a la richesse du Lion qui souffre de ne pouvoir imposer son égo comme il le voudrait, brimé par l'axe Vierge « uranisée et plutonnisé » à l'extrême.
D'où cette dualité en toi : comment exprimer ce dont tu as envie, ce que le Lion majestueux te souffle alors que le pôle mental est soumis à l'auto-défense saturnienne (maitre de III) opposé l'amas Vierge, qui fait bouillir l'eau...mais dont la vapeur ne s'échappe que bulle par bulle...


Toutes tes possibilités sont comme « contenues ».


Et je pense que pour vivre au mieux ton thème, il faut libérer la pression de l'opposition de l'axe Vierge/Poissons. Ecris : c'est ton meilleur moyen !

A bientôt,

Lorrie
_________________
"La conscience est la voix de l'âme, les passions sont la voix du corps... elle est à l'âme ce que l'instinct est au corps."
Rousseau, Émile, IV.
Revenir en haut
Anthros


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2007
Messages: 212

MessagePosté le: Ven 16 Nov - 19:42 (2007)    Sujet du message: Chiron conjoint Saturne, Poisson / V Répondre en citant

Cher Lorrie


Merci bien de ton analyse, toujours pertinante, tu pourrais t'installer comme astrologue !





Heureusement que ta morale te l'interdit...
Rassure-toi : je ne parlais pas de quitter ton compagnon qui a besoin de toi, au contraire.
Je voulais parler de quitter «une ancienne façon de penser» : c'était cela, le mode de fonctionnement.
C'est à dire de visualiser les choses autrement : ce qui englobe tous tes systèmes de pensées auxquels tu t'es référés jusqu'à aujourd'hui.

Je l'avais bien compris comme ça, mais je voulais cette précision

Ce qui m'a amené ce raisonnement, c'est Chiron conjoint à Saturne maitre de III intercepté en Capricorne.
Cette III Saturnienne te fais aller dans la profondeur des choses, te rend sérieux, dévoué même si tu ne sais pas mettre tes conceptions en valeur...
Les garde-tu pour toi seul ?


Oui, ça doit etre cette parti de moi, spirituel, que j'ai du mal à dévoiller ( sauf ici) suite sans doute aux « claques » que j'ai pris jeune . Alors je me tais et je fais comme les gens veulent voir faire les choses . Saturne qui me tend l'humilté et la sagesse, : a quoi bon, qui es tu ?


Lilith-Poissons devient par moment «misanthrope» ?
Tu t'écarte douloureusement du monde, tu te retire dans ton antre, cachant tes oeuvres secrètes où tu dénoncent les injustices blessantes vécues...
Enfin, je pense...

oui, et le lion voudrait les faire voir; briller ,

le dileme entre rayonner et l'humilité .

On dit de cette Lilith, qu'elle va prendre une revanche sur cette faille, cette blessure intérieure : et te concernant, Lilith conjointe Chiron donne la blessure en même temps que la façon de la guérir, non ?
Lune-Noire est la souffrance autant que Chiron est la voie pour nous guérir.
Paradoxal !

Oui, c'est bien la ou je bloque, ce serait donc aussi exprimer ma douleur....(j'aime pas l'art/douleur)

Le lion aurait tendance à toujours ne présenter que des choses ...honorable....et ne serait pas à l'aise dans l'expression d'une rebellion plus direct . Comme le demanderait la lune .
Cela dit, j'écris actuellement pour exprimer ma révolte lunaire, s'appuyant sur jupiter, qui ne m'apparait pas exprimable en peinture, ou en forme plus royale .?
Mais je sent ces écrits « passagés » comme pour purger quelques chose et arriver à un autre horizon, peut être plus lion, allégé d'un « poid » ?




Le maitre de Chiron, Lilith, Saturne en Poissons est Neptune.
Il est en I, mais presque sur la II en Scorpion.
Et conjoint au NS !
Et carré Soleil !

Neptune est important par l'indice de sublimations qu'il suggère : le NS indiquerait que tu as développé ces facilités naturellement, puisqu'elles faisaient partie d'une ancienne incarnation.
Tu les possédaient en toi, et il te restait à les exprimer.
Neptune maitre de la V et de ce qu'elle contient te suggère donc de mettre à profit tes dons (la II : ce que l'on reçoit à la naissance comme les talents, car ce n'est pas que le secteur financier).




Ce soleil paraît un peu isolé , et ce lien avec neptune, décroissant?, pourrait etre la voix de la transcendance de cette axe XI/V, sublimer ce bloquage satunien, me lacher en fait, et l'exprimer au lieu de le cacher . Ce que je cache et me frustre doit être exprimer et donné, ?
Je regarde aussi jupiter comme maitre de V et mars comme maitre de II, conj à la X en IX ?
( Cet amas autour de X embrouille l'analyse, non ,?)

une réalisation d'une philosophie IX, basée sur des acquis, II « remanier » par la V ?

Tes talents : Pluton maitre de II, dans la Vierge mentalisée avec Uranus en XI et signifiant elle-même la XI, + la Lune très dépouillée d'émotions...qui peut paraître même » froide », métallique à coté de Uranus ?

C'est ma réserve . Discret, apparence distante, c'est je crois pour cacher saturne ...(ma vie intérieur, spirituelle est intime et peu partagée, mais elle est très excitée par la lune qui pratique une sensibilé liée à cet acquis et ces études .
Je me sent original et facilement destabilisant pour les gens, donc je me tais . Mais c'est aussi je crois accumuler de la frustration . D'ou les écrits ou je peux mieux exprimer un certain esprit plus brute, plutot qu'en peinture plus venusienne .


Laisser l'affect s'exprimer : celui contenu en Poissons, qui éprouve tant de mal à « sortir » de lui..

. oui, je ne pense qu'à ça, d'autant que les forme anciennes semblent s'évanouir....j'étouffe depuis plusieurs années de ne pouvoir vivre mes pulsions artistiques comme je le souhaite . Mais en réorganisant ma vie pour ça, (les deux ans qui viennent ?) je sens que je dois aussi mettre en place de nouveau outil d'epression peut etre plus en adéquation, et comme tu disais par ailleur, faisant référence à des vieilles chose du passé comme le théatre ou la musique, ou j'avais connue de véritables exaltations ...???



    Rien n'est anodin : d'un coté on a Lilith qui resserre le ressenti, les émotions pourtant si fluides en Poissons...mais là aussi, il faut compter sur l'opposition à Lune-Uranus en Vierge : trop de maitrise, d'auto-contrôle de soi, d'acharnement (Pluton) à peser les idées, à les organiser jusqu'à ce que le plan soit parfait, limite maniaque du détail ?

    De l'autre coté, on a la richesse du Lion qui souffre de ne pouvoir imposer son égo comme il le voudrait, brimé par l'axe Vierge « uranisée et plutonnisé » à l'extrême.
    D'où cette dualité en toi : comment exprimer ce dont tu as envie, ce que le Lion majestueux te souffle alors que le pôle mental est soumis à l'auto-défense saturnienne (maitre de III) opposé l'amas Vierge, qui fait bouillir l'eau...mais dont la vapeur ne s'échappe que bulle par bulle...

    Trop vrai ! Disons que tout reste à l'état de pensées et d'images,
    Toutes tes possibilités sont comme « contenues ».


    Et je pense que pour vivre au mieux ton thème, il faut libérer la pression de l'opposition de l'axe Vierge/Poissons. Ecris : c'est ton meilleur moyen !

    C'est ce que je fais (d'ailleur j'aimerais finir avant décembre...?) j'y canalise cette pression dans l'axe V/XI ;

    mais ca ne répond pas pour autant au lion, epris d'une venus, qui lui ferait batir des monde merveilleux ....réaliser au mieux de mes capacités, l'homme artistique dans son quotidien, pensant que l'art est un état d'esprit qui permet de voir l'art qui s'étale partout dans la vie . Dans le geste, la parole, le jardin, la maison, l'amitié ...cultiver une vision artistique du monde . ..et la réaliser dans ma vie et autour de moi, dans un decor venusien s'entend .
    Ce jeu entre lune/saturne et jupiter/neptune, tournerait sur lui meme, mon histoire spirituelle avec ses acquis, ses épreuves, et son évolution.....
    Puis a coté le soleil/venus /mercure, imaginant beaucoup de chose, ...mais n'y a t-il pas dans cet isolement aussi la difficulté de matérialiser, pour venus et mercure sans trop d'aspects ??
    La transcendance, c'était ce que j'étais venu chercher, par neptune ? Chiron,?
    Entre mes « racine » neptune et mon future soleil, il y aurait cet axe XI/V à dépasser......un détachement qui pourrait aussi de fait, permettre une liberation plus facile de cette V ....
    Lacher prise en V sur cet intimité, ce saturne secret , me révéler tel que je m'aime et y trouver de fait toute une nouvelle energie a exprimer ?
    D'ou la reponse dans la question .
    Il y a bien dileme entre une envie de « faire » briller des valeurs, avec la fierté d'en être l'heureux serviteur et l'humilité et la sagesse qu'inspire ces même valeur . Ca doit etre ça !
    Voilà, merci Lorrie de me permettre de mettre des mots sur tout ça .
    Au plaisir
    anthros



_________________
Le Soleil ne voit pas d'ombres
Revenir en haut
Shayne


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 415

MessagePosté le: Mer 28 Déc - 17:39 (2016)    Sujet du message: Chiron conjoint Saturne, Poisson / V Répondre en citant

Votre travail m’a beaucoup surpris car ça fait longtemps que je n’ai pas trouvé comme ce magnifique partage.

voyance par mail gratuite
Revenir en haut
Shayne


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 415

MessagePosté le: Jeu 15 Fév - 12:15 (2018)    Sujet du message: Chiron conjoint Saturne, Poisson / V Répondre en citant

 
Merci pour cet article très complet encore une fois



voyance gratuitement
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:19 (2018)    Sujet du message: Chiron conjoint Saturne, Poisson / V

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    insignis Index du Forum -> Insignis -> Les astéroïdes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky